Cameroun: « Mon objectif est de valoriser les mets du terroir »

interview

Linda Momeni, promotrice du concept Easy Cooking by Lindsay.

D'où est venue l'idée de créer ce concept ?

Occupée par ma famille et mon travail, je suis fan de la cuisine rapide. Alors il m'était toujours difficile de cuisiner des repas que j'aime comme le koki, le sangha, le macabo râpé, le coucous de maïs, etc. parce qu'il fallait toujours une préparation physique et même psychologique pour les réaliser. Un jour, j'ai donc décidé d'apprêter mon koki à l'avance. J'étais satisfaite du résultat. Car, j'avais gagné en énergie et en temps le jour de la préparation de ce mets traditionnel. Je me suis dit qu'il y avait certainement des femmes et des hommes qui aiment la cuisine rapide comme moi.

C'est ainsi que naît le projet Easy Cooking by Lindsay. Easy Cooking est un concept qui offre des mets traditionnels apprêtés aux consommateurs afin de faciliter et de réduire le temps de préparation des repas en général et des mets traditionnels en particulier. L'objectif est de promouvoir la chaîne de valeur agricole ainsi que les mets du terroir.

Quels sont les produits que vous proposez à votre clientèle ?

Easy Cooking propose une variété de mets prêts à préparer. A savoir : les pâtes de koki, de macabo râpé à la main, de couscous de maïs, d'arachide, à crêpes. Nous offrons également Des grains de maïs frais pour Sangha, du jus de noix de palme, des légumes découpés et lavés, des plantains mûrs prêts à la friture. Ainsi que des boulettes de viande de bœuf assaisonnées et précuites. Pour une bonne conservation de nos produits, nous privilégions la conservation uniquement au congélateur. Nos produits se vendent à Douala (uniquement en ligne) pour le moment via nos pages Facebook, Twitter (Easy Cooking) et sur WhatsApp.

Les produits s'écoulent-ils facilement ?

Oui, régulièrement nous parvenons quand même à écouler nos produits. Ceci, dans la mesure où nous vendons chaque jour à Yaoundé et Douala et grâce à la promotion que nous faisons constamment sur nos produits. Cependant, nous rencontrons beaucoup de difficultés qui sont un frein dans l'atteinte de nos objectifs de vente. Parmi elles, : le manque de communication. Plusieurs personnes ne sont pas au courant de l'existence de nos produits. Nous n'avons pas encore de canaux de distribution. C'est pourquoi nous nous penchons plus vers la vente en ligne avec service de livraison.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X