Madagascar: Foulpointe - Le projet de nouveau port inquiète

Un port de plaisance est prévu être installé à Mahavelona Foulpointe. Rien n'a encore démarré et déjà le projet effraie déjà plus d'un.

Appréhensions. « Et si les requins s'approchent de la plage ? Et si ce projet amène à détruire le récif corallien qui a toujours fait de Foulpointe une plage agréable ? Et si les mangroves sont déracinées ? Est-ce utile d'installer un port à Foulpointe ? » Autant de questions bouillonnent dans la tête des habitants de ce bel site balnéaire et de nombreux autres observateurs hors de la commune de Foulpointe.

L'impact environnemental du projet inquiète plus que d'autres. « Le récif corallien qui protège le littoral de Foulpointe serait donc amené à disparaître pour constituer un passage pour les bateaux. C'est notre principale inquiétude. Car s'il n'y a plus de récif, les requins pourraient effectivement venir sans encombre au bord de la plage », explique Georges Tsitoson, habitant de la commune de Mahavelona Foulpointe. Le caricaturiste William Rasoanaivo dit Pov s'alarme sur le devenir de la biodiversité qui va disparaître avec la venue de ce projet. « Ce projet induira-t-il à un dragage de fond marin, à la destruction de la barrière corallienne ? Le flux de bateaux ne dérangera-t-il pas la faune et la flore environnantes ? Combien de bateaux par jour y passeront ? A-t-on consulté les habitants de cette localité ? », lance-t-il sur sa page facebook. Le ministère de l'Environnement et du développement durable (MEDD) a dépêché une équipe pour vérifier si des mangroves ou une autre espèce de la biodiversité a été touché. Jusqu'ici tout est intact.

Phases

« Il est trop tôt pour avancer que le projet va avoir tel ou tel impact sur l'environnement. Le port touristique de Foulpointe est au stade embryonnaire », explique le directeur général de l'Agence portuaire, maritime et fluviale (APMF), le capitaine de vaisseau Jean Edmond Randrianantenaina. L'agence est chargée de l'accompagnement technique pour implanter ce port touristique de Mahavelona Foulpointe. Le port est prévu prendre forme sur une terre ferme de 2ha 20 ares 40 ca. « Le projet est aujourd'hui au stade de la sécurisation foncière. 90% du terrain appartient à la commune rurale de Foulpointe et les 10 % restant relèvent de la propriété privée », annonce-t-il.

Le processus de délimitation est la prochaine étape, suivie d'une déclaration d'utilité publique des 10% et d'une compensation financière. Le projet est mené par la commune rurale de Foulpointe et un consortium d'opérateurs privés. Ils projettent d'en faire un port touristique pouvant accueillir des voiliers, des petits bateaux ou des catamarans. Après cette phase de sécurisation foncière, suivront les études de faisabilité d'infrastructures et des aspects économiques.

Selon les explications, le projet ne touchera pas les fameuses plages de Foulpointe, mais sera construit plus au sud.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X