Mali: Libération du prêtre qui a été enlevé le 21 juin dernier

Bamako — Le père Léon Dougnon, le prêtre qui avait été enlevé le 21 juin avec quatre laïcs de Ségué, a été libéré dans l'après-midi du 13 juillet à Bandiagara, où il est encore en convalescence (voir Fides 23,24,25/6/2021). L'Évêque de Mopti, Mgr Jean-Baptiste Tiama, a annoncé la nouvelle en exprimant sa joie et en remerciant tous ceux qui ont contribué à sa libération.

Le prêtre, curé de Notre-Dame de Lourdes à Ségué, ainsi que le chef du village de Ségué, l'adjoint au maire et deux autres membres de la communauté, se rendaient de Ségué à San pour assister aux funérailles du père Oscar Thera, qui avait été curé de Ségué pendant neuf ans. Ils ont été enlevés à une trentaine de kilomètres au nord de Ségué, près de Ouo. Les quatre laïcs ont été libérés le 23 juin sur une route de la région de Bandiagara, et les ravisseurs ont pris la fuite en voiture. Cependant, le père Léon manque à l'appel, et il n'est libéré que le 13 juillet.

Aux mains des ravisseurs se trouve toujours Sœur Cecilia Narváez Argoti, missionnaire colombienne de la Congrégation des Sœurs franciscaines de Marie Immaculée, enlevée dans la mission de Karangasso, dans le sud du Mali, le soir du 7 février 2017

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X