Guinée: Cellou et Kassory ensemble - Gandhi n'a pas tort !

15 Juillet 2021
opinion

11 ans de répression sans interruption ! Il faut être Cellou pour garder la tête haute, être soi-même et vivre sans l'ombre d'aucun désespoir ni même la moindre haine. Il faut être ce grand homme qui a le cœur net et qui n'hésite pas de temps en temps à prendre la peine de se retrouver et communier avec ceux qui lui en veulent et tordre le coup, sans avoir tort, à ceux qui l'aiment et ne sauraient trahir sa confiance.

Cette posture est sans doute et étrangement, ce qui distingue de tous les autres, l'homme de Dieu, de la nation et du peuple. Grande et si exhaltante qu'est la vision de Cellou, si forte qu'est sa personnalité, il sait mieux que quiconque à quel point son cœur vibre d'amour et d'envie pour son pays qu'il défend chaque jour du lever au coucher du soleil.

Et quand vient le temps du dodo si tôt ou au milieu de la nuit, Cellou Dalein Diallo ne dort pas ou dort peu, il profite du petit répit pour implorer Dieu dans toute sa Grandeur afin qu'Il bénisse la Guinée encore et toujours. Il a la Guinée dans son cœur et son âme en tout temps et tout lieu et formule sans cesse le vœux que les fils et filles de ce pays soient unis et qu'ils vivent ensemble dans l'harmonie, la paix et la prospérité.

À l'enfant prodige de la Guinée Dieu a donné des qualités humaines qui rappellent la grandeur d'esprit de Mahatma Gandhi ou la grande âme, ce héros qui sans arme et dans l'humilité et la souffrance, a libéré son peuple et son pays, l'Inde, de l'asservissement et de l'oppression britannique.

En Guinée, l'oppresseur vient de l'intérieur et semble verser dans l'indifférence, la cupidité et l'avilissement de ses concitoyens plus que ne l'ont fait les colons à l'époque. Telle est la grande inquiétude du président de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) dont l'appétit de changer la Guinée inspire et motive d'autres Guinéens non des moindres à le rejoindre.

Ainsi est née l'Alliance Nationale pour l'alternance et la démocratie (ANAD), alliance électorale qui s'est muée en un véritable projet politique visant à redonner confiance à la Guinée et aux Guinéens. Cet instinct de rassembleur, le nouveau président de l'ANAD vit avec, c'est inné en lui !

Voilà pourquoi, son face à face avec Kassory, bien qu'artificiel connaissant l'hypocrisie de l'adversaire et les circonstances de la rencontre, parcequ'ils étaient tous invités à la résidence de l'ambassadeur de France en Guinée pour la commémoration du 14 juillet 1989, n'est pas un crime !

Opposant aujourd'hui et admiré de tout le monde, Cellou entend susciter et incarner le même espoir une fois aux affaires. Demain ne soyez pas donc surpris qu'il se retrouve aussi une deuxième puis une troisième fois avec Alpha Condé, son cauchemar depuis 2010.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X