Sénégal: La Fondation Mastercard lance la campagne "Stop Corona-Je m'engage"

Dakar — Le nouveau directeur Sénégal de la fondation Mastercard, Serge Auguste Kouakou a procédé, jeudi, au lancement officiel de la campagne de sensibilisation dénommée "Stop corona - Je m'engage", qui va être mise en œuvre dans sept pays de la sous-région en vue d'endiguer la progression de la pandémie.

"Cette campagne vise à appuyer les gouvernements pour une meilleure compréhension de la maladie", a-t-il déclaré lors du webinaire de restitution du programme de relance et de résilience, menée au Sénégal par la Fondation Mastercard, avec une douzaine de partenaires.

Elle a pour cibles, selon lui, les jeunes dont la tranche d'âge se situe entre quinze et trente-cinq ans. "Il faudra, au-delà de leur donner des informations exactes, les mobiliser en leur donnant tous les moyens possibles afin qu'ils puissent partager et participer pleinement à la sensibilisation", a-t-il dit.

A l'en croire, cette démarche est "une manière de mettre l'accent sur l'engagement volontaire et la responsabilité individuelle de tous" face à cette maladie.

Selon le PDG de l'Institut Pasteur de Dakar, docteur Amadou Sall, le programme de relance et de résilience a, entre autres, permis d'accélérer et d'intensifier la réponse au Covid-19 tout en comblant certaines lacunes.

Il a sur ce point relevé, l'accélération et l'augmentation de la capacité de diagnostic, l'amélioration de la prise en charge des patients covid dans trois centres de traitement, ainsi que le déploiement d'une plateforme numérique dédiée à la santé +Téranga+".

Les ressources allouées à travers ce programmes ont aussi permis, entre novembre 2020 et juillet 2021, la réalisation de 232 mille tests, dont 94 mille à Dakar, et 138 mille dans les autres régions.

Ces tests, a-t-il dit, ont facilité la découverte des différents variants du virus, répertoriés au Sénégal, citant ainsi, le variant Indien, le variant britannique, le variant sud-africain, le variant brésilien et la variant nigérian.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X