Afrique: Mobiliser les jeunes pour assurer l'avenir durable de l'alimentation

communiqué de presse

La FAO et le Forum mondial de l'alimentation offrent une plateforme consacrée à la participation et au rôle moteur des jeunes dans la transformation des systèmes agroalimentaires.

Rome, le 14 juillet 2021 - «L'avenir de l'alimentation appartient aux jeunes d'aujourd'hui», a déclaré M. Qu Dongyu, le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), lors d'une manifestation tenue en marge de l'édition 2021 du Forum politique de haut niveau des Nations Unies pour le développement durable (HLPF), avant de souligner qu'il était important que les jeunes s'engagent activement en faveur d'un avenir durable de l'alimentation pour tous.

La manifestation consacrée aux jeunes et à la transformation des systèmes agroalimentaires, qui s'est tenue aujourd'hui en marge du HLPF, a été l'occasion pour les jeunes de proposer et de présenter leurs idées et les actions qu'ils mènent pour rendre les systèmes agroalimentaires plus durables et reconstruire après la covid-19, dans le cadre d'un dialogue entre des gouvernements, des groupes de jeunes et d'autres parties prenantes.

La manifestation était organisée par le Forum mondial de l'alimentation, un mouvement et un réseau de partenaires dirigés par des jeunes qui ont été lancés par le Comité de la jeunesse de la FAO. L'objectif du Forum est de susciter un mouvement chez les jeunes, afin de transformer les systèmes agroalimentaires mondiaux et d'atteindre les objectifs de développement durable (ODD), en particulier l'ODD 2 (Faim zéro) et les autres ODD qui ont été examinés dans le cadre du HLPF 2021, notamment l'ODD 1 (éliminer la pauvreté), l'ODD 10 (réduire les inégalités) et l'ODD 13 (action pour le climat).

«Compte tenu de la complexité de nos systèmes agroalimentaires, il faut adopter une approche coordonnée, multisectorielle et intergénérationnelle», a indiqué le Directeur général de la FAO dans une vidéo enregistrée pour la manifestation. «Nous devons créer un espace ouvert et utile qui permette aux jeunes de s'engager, de participer et de jouer un rôle de premier plan», a-t-il précisé, avant d'ajouter que «la manifestation d'aujourd'hui était une étape importante en ce sens».

Participants de haut niveau

Les autres intervenants qui se sont exprimés lors de la manifestation étaient notamment Mme Fabiana Dadone, Ministre des politiques de la jeunesse de l'Italie, qui a encouragé à mener des dialogues avec les jeunes fondés sur la confiance et la reconnaissance de la valeur de leurs contributions, et Mme Shamma bint Suhail Faris Al Mazrui, Ministre d'État de la jeunesse des Émirats arabes unis, qui a souligné qu'il fallait une bonne stratégie qui se traduise par des actions et que les jeunes y occupent une place centrale. Mme Jayathma Wickramanayake, Envoyée du Secrétaire général des Nations Unies pour la jeunesse, a quant à elle déclaré que les jeunes et les solutions qu'ils proposent étaient plus importants que jamais en raison de la crise de la covid-19, avant d'ajouter qu'il était temps d'investir dans la jeunesse et de la placer au centre des systèmes mondiaux.

Une table ronde réunissant des jeunes du monde entier a été organisée, afin de débattre de la transformation des systèmes agroalimentaires. Mme Alberta Pelino, Présidente du Y20 et de la Société des jeunes ambassadeurs (Italie), a expliqué pourquoi le thème était si important pour les jeunes comme elle: «Nous pensons que les jeunes peuvent et doivent apporter une contribution importante, car ce sont les protagonistes de l'avenir que nous bâtissons aujourd'hui. Leurs voix peuvent représenter un point de rupture avec le passé, pour un avenir plus durable.»

Les débats, ainsi que les informations recueillies dans le cadre du Forum de la jeunesse du Conseil économique et social tenu en avril 2021 et les résultats d'une enquête mondiale approfondie menée auprès des jeunes, permettront aux jeunes d'étayer un premier ensemble de recommandations et de solutions concrètes qu'ils présenteront aux dirigeants mondiaux.

Forum mondial de l'alimentation

Le Forum mondial de l'alimentation, qui a été officiellement lancé en mars 2021, est une importante plateforme qui permet de consulter en ligne les jeunes du monde entier, en étroite coopération avec le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires.

Il regroupe les idées et les activités ayant trait à la transformation des systèmes agroalimentaires dirigée par les jeunes et centrée sur les jeunes qui sont présentées lors de manifestations telles que celle qui s'est tenue en marge du HLPF. Le résultat de ces consultations sera présenté au pré-sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, qui se tiendra à Rome, fin juillet (26-28 juillet).

La manifestation phare du Forum mondial de l'alimentation consistera à célébrer pendant une semaine les solutions et les approches novatrices proposées par les jeunes pour améliorer l'avenir de l'alimentation. Elle se tiendra du 1er au 6 octobre, cette année. Après 2021, le Forum continuera de servir de plateforme pour mobiliser les jeunes et leur donner les moyens de transformer nos systèmes agroalimentaires et de contribuer à la réalisation des ODD, notamment l'ODD 2, «Faim zéro».

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X