Angola: La Guinée-Bissau dément un climat de tension avec le pays

Luanda — Le président de l'Assemblée nationale populaire de Guinée-Bissau, Cipriano Cassamá, a rejeté ce vendredi l'existence de tout climat de tension entre son pays et l'Angola.

Se confiant à la presse, à l'issue d'une rencontre avec le président de l'Assemblée nationale angolaise, Fernando da Piedade Dias dos Santos, le dirigeant guinéen a déclaré que l'Angola a toujours été et continuera d'être un partenaire incontestable de la Guinée-Bissau.

"Les relations politico-diplomatiques sont bonnes, nos relations sont d'amitié, de fraternité et, surtout, historiques", a-t-il souligné, déclarant avoir abordé les relations institutionnelles avec le président de l'Assemblée nationale angolaise, en particulier entre les parlements des deux pays.

Cipriano Cassamá représente la Guinée-Bissau à la XIIIe Conférence des chefs d'État et de gouvernement de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), qui se tiendra samedi à Luanda.

Lors de la rencontre avec son homologue angolais, il a aussi transmis les recommandations et conclusions de la réunion de l'Assemblée parlementaire de la Communauté des pays de langue portugaise (AP-CPLP), tenue récemment à Bissau (capitale de la Guinée-Bissau).

L'installation du secrétariat exécutif de l'AP-CPLP dans la capitale angolaise a également été évoquée par les deux leaders parlementaires.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X