Afrique: Allocution de clôture du Directeur général lors du Sommet des PEID sur la santé - Pour un avenir sain et résilient dans les petits États insulaires en développement

document

Excellences, chers invités, chers collègues et amis,

Ce Sommet vous a été consacré, à vous, les petits États insulaires en développement, ainsi qu'aux nombreux défis et menaces auxquels vous êtes confrontés, mais aussi à vos approches innovantes, à votre résilience, à votre persévérance et aux partenariats que vous forgez pour un avenir sain.

Nous vous avons écouté attentivement, vous et votre vision de la santé. Nous avons appris de vos expériences.

Nous nous félicitons d'apprendre que votre déclaration finale reprend les éléments clés que vous avez abordés lors du Sommet et vos demandes concrètes à l'intention du Secrétariat de l'OMS, des pays partenaires et de la communauté mondiale de la santé.

Vous faites la preuve une fois de plus, et malgré les difficultés, de votre leadership stimulant et de la résilience de vos communautés et de vos populations, alors que nous cherchons à atteindre les objectifs de développement durable et à mettre en œuvre les Orientations de Samoa.

Mais vous avez également indiqué clairement que vous aviez besoin de davantage de soutien et d'engagement de notre part à tous.

Excellences, comme vous l'avez bien noté, nous sommes confrontés à une pandémie à deux vitesses, alimentée par les inégalités. M. Browne, Premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, a également qualifié la pandémie de pandémie à deux visages.

L'OMS s'emploie jour après jour à accroître d'urgence la production et la distribution de vaccins, afin que les petits États insulaires en développement, et l'ensemble des pays, disposent d'un accès équitable à ces outils efficaces qui sauvent des vies, et que nos économies puissent rouvrir.

Nous soutiendrons également les efforts déployés pour que les PEID bénéficient d'une réduction de leur dette et de prêts accordés à des conditions de faveur afin qu'ils puissent se relever de la COVID-19. Ce point a également été mentionné par M. Browne.

Bien entendu, ces difficultés ne s'arrêtent pas avec la pandémie. L'OMS est consciente de l'urgence des menaces environnementales, économiques et sanitaires auxquelles vous êtes confrontés.

Nous saluons la proposition de créer un indice multidimensionnel spécifique à la vulnérabilité des PEID. Une solution qui doit être adaptée à votre situation. Le Secrétariat suivra cette proposition dans le cadre de son soutien technique continu.

Je réitère notre engagement à faire entendre la voix des PEID sur la scène de la santé mondiale et dans les forums concernés. Ce Sommet est une première étape dans cette direction.

Nous continuerons à faire entendre la voix des PEID cette année lors du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, de la COP26 et du Sommet sur la nutrition pour la croissance.

Nous soutiendrons également davantage d'opportunités interrégionales de dialogue, d'action mutuelle et de plaidoyer.

Nous appuierons votre demande d'habiliter le groupe des leaders des PEID pour la santé à mener des actions de sensibilisation à haut niveau et à créer des partenariats.

Le Secrétariat de l'OMS continuera à vous aider à mobiliser des fonds pour la préparation et l'adaptation au changement climatique, les systèmes de santé résilients et la sécurité alimentaire dans les petits États insulaires en développement.

Nous continuons également à soutenir le développement de services intégrés pour prévenir et combattre l'obésité, le diabète, l'hypertension et le tabagisme, ainsi que l'épidémie silencieuse que représentent les problèmes de santé mentale. La priorité que nous accordons aux maladies non transmissibles est conforme à ce que vous avez également suggéré.

Nous continuerons à soutenir vos efforts en vue d'instaurer la couverture sanitaire universelle, et de renforcer les soins de santé primaires, former une main d'œuvre forte et qualifiée, développer les innovations et les plateformes de données, ainsi que les systèmes de groupement des achats et de réglementation.

Le Secrétariat de l'OMS vous aidera également à faire avancer vos discussions au sein des organes directeurs de l'OMS, notamment en organisant un Sommet des PEID en 2023.

Je me réjouis de poursuivre notre conversation et notre partenariat dans le but de construire un avenir sain et résilient pour les PEID.

Je vous remercie.

Je redonne la parole à Madame Barriteau, notre modératrice, et la remercie infiniment également pour son excellent leadership.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X