Sénégal: Louga - Un surplus de plus de 100 000 moutons sur le marché à bétail

Louga — Le service régional de l'élevage de Louga indique avoir recensé 345 000 moutons exposés dans les 22 points de vente de la région en perspective de la Tabaski.

"Actuellement, nous sommes à près de 345 000 têtes de moutons qui sont sur le marché. L'année dernière, à pareille date, nous étions à 223 000 têtes. Nous avons donc un surplus de plus de 100 000 moutons", a dit la cheffe du service régional de l'élevage, Mame Fatou Thioune Ly.

Il y a un surplus de 100 000 têtes de moutons par rapport à l'année dernière, a-t-elle relevé dans un entretien avec l'APS, rassurant les populations sur la disponibilité du bétail.

Elle précise que les moutons s'échangent entre 50.000 et 350 000 francs CFA.

Dans le département de Louga, le service régional de l'élevage a recensé près de 94 339 moutons, contre 29 759 l'année dernière à la même période, soit un surplus de 64 640 moutons, a noté le chef du service départemental de l'élevage, Amadou Dia.

Il précise que les besoins en moutons au niveau du département sont estimés à 70 000 têtes.

L'adjoint au gouverneur de Louga, chargé du développement, a effectué une tournée dans trois des quatre forails de la commune de Louga. En compagnie des responsables des services départementaux, il est allé à la rencontre des acteurs, en vue de les sensibiliser sur les mesures d'hygiène à mettre en place pour lutter contre le Covid-19.

La délégation a promis des dispositions pour régler les problèmes d'éclairage et d'approvisionnement en eau, et l'aménagement du site. Ces questions avaient été soulevées par les vendeurs établis dans les points de vente des moutons.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X