Togo: Le Pasteur Gaston Attitso élu président de la FEMIT

La FEMIT (Fédération des Eglises et Missions du Togo) a un nouveau président. Ancien Secrétaire général de cette fédération, dont le Pasteur Edoh Komi en est le fondateur et aujourd'hui président d'honneur, Pasteur Gaston Messan Attitso de l' « Eglise de Pentecôte Cité des Merveilles », a été porté à la tête, au terme d'une élection tenue au cours de l'Assemblée générale élective qui a réunis les membres ce Samedi 17 Juillet 2021 à Lomé.

Dans la foulée de son élection, en présence d'un responsable de la Direction des Cultes du Togo, et des organisations sœurs regroupant des hommes de Dieu, le nouveau président a tendu la main à ses autres adversaires pour un travail collégial afin de rendre encore plus vivante que jamais cette fédération. Il est sûr d'une chose, indique-t-il, « nous connaissons les rouages de cette fédération et nous allons œuvrer pour voir comment faire pour que la fédération puisse évoluer ».

Revisitant son programme de développement qu'il a soumis à ses pairs, Pasteur Gaston Attitso, a évoqué, au plan interne, la mise en place d' « un programme d'entreprenariat » parce que pour lui, « le pasteur ne doit plus seulement être sur la chair pour prêcher mais doit avoir d'autres activités qui puissent lui procurer de l'argent et combler certains trous que les finances de l'église ne peuvent pas satisfaire ». Autres projets, la création d'une Coopec de la FEMIT, la mise sur pied d'une assurance des pasteurs et plancher sur leur retraite.

Sous le nouveau président, la FEMIT ne compte pas seulement se refermer sur elle-même, mais compte s'ouvrir aux autres organisations, fédérations et associations pastorales. « Nous allons collaborer afin d'avoir un porte-parole au niveau du gouvernement, travailler à la reconnaissance des églises, tout faire pour que toutes les églises soient ouvertes et officiellement et complètement et dans le respect des mesures barrières anti-covid », ce sont là des préoccupations qui ont bonne place dans le programme de développement du nouveau président de la FEMIT.

Représenté par l'ancien Directeur des cultes par intérim, le Lieutenant-Colonel Béléi, par la voix de son représentant salué le choix porté sur la personne du Pasteur Gaston Attitso et a rassuré de ce que les portes de sa direction sont ouvertes au nouveaux responsable de la FEMIT. Aussi, s'est-il réjoui de ce que, cette élection ait consacré « une victoire de toute la fédération. Vu que l'intérêt de la FEMIT a été placé devant ». Le représentant du Directeur des cultes a par la suite convié Pasteur Attitso et ses pairs « travailler pour l'union, la cohésion.., et au nom de tous les membres.

Occasion également pour ce dernier d'appeler les hommes de Dieu à insister sur les « bonnes informations liées à la Covid-19 », à servir de relais pour le gouvernement « dans la diffusion des mesures barrières contre la Covid-19 », et « à sensibiliser leurs fidèles à la vaccination pour une immunité collective ».

Cette élection finie, le président élu d'après les responsables du comité électoral, a 10 jours pour mettre en place un bureau de 9 à 15 membres et le communiquer à l'Assemblée générale (bref, aux membres).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X