Cote d'Ivoire: Mugef-ci - La mutuelle a réalisé un excédent de plus de 2 milliards FCfa ces trois dernières années

17 Juillet 2021

Débuté le 17 novembre 2017, la mandature de Mesmin Komoé en tant que président du conseil d'administration de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l'Etat de Côte d'Ivoire (Mugef-ci), prendra fin cette année après l'élection du nouveau président.

En prélude à cela, le bureau sortant a fait le bilan des 4 ans (2017-2021) de gestion de la Mugef-ci. C'était ce samedi 17 juillet, au cercle des rails à Abidjan-Plateau. « A notre prise de fonction en 2017, la Mugef-ci présentait un résultat comptable déficitaire de 1.405.198.326 FCfa. Ce déficit se signalait également sur l'exercice 2016 pour un montant de 304.161.653 FCfa », a-t-il exposé.

Il s'est réjoui de ce que sur les trois dernières années, la tendance soit inversée. Le résultat comptable devenu positif et la mutuelle a pu dégager des excédents de gestion de 300.574.405 FCfa en 2018 ; 787.456.068 FCfa en 2019 et 958.976.983 FCfa en 2020. Un total donc de 2.047.007.456 FCfa d'excédent.

Ces excédents réalisés, selon lui, ont permis d'améliorer les prestations offertes. Ainsi, en 2020, une liste additive de 406 nouveaux médicaments a renforcé le panier de soin du régime complémentaire obligatoire le faisant passer à 2013 médicaments.

Egalement un fonds de secours mutuel a été institué et ce fonds a servi des prestations pour un montant de plus de 160 millions de FCfa.

Toutefois, le président de la Mugef-ci a indiqué que la réalisation d'excédents en vue d'accroître la marge de solvabilité de la mutuelle, est une exigence prescrite par l'article 62 du règlement principal de l'Uemoa. Et de rappeler que les mutuelles sociales établissent leur comptabilité selon un plan comptable spécifique.

Au cours de sa mandature, il dit fonctionner dans le strict respect des dispositions de cette réglementation. Ainsi, en 2020, dit-il, les charges de fonctionnement de la Mugef-ci Assurance, dont les charges réelles de fonctionnement sont de 6.306.066.530 FCfa pour une cotisation acquise de 31.730.089.207 FCfa, soit un taux de charge de fonctionnement de 19,87% sont conformes à la norme.

Aussi, en 2019, le montant des charges réelles de fonctionnement était de 6.575.539.402 FCfa pour des cotisations de 30.974.778.410 FCfa, soit un taux de 19,94% toujours conforme à la norme.

A l'en croire, les chiffres présentés montrent que la Mugef-ci respire bien sur le plan financier. Toute chose qu'il met à l'actif de toute son équipe.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X