Afrique: Le Président de la République invite les pays de la CPLP à participer à la Biennale de Luanda

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, a invité ce samedi les États membres de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) à participer à la II édition du Forum panafricain pour la culture de la paix - Biennale de Luanda.

L'invitation à l'événement, qui se tiendra du 4 au 8 octobre, en partenariat avec l'UNESCO et l'Union Africaine, a été faite à la clôture de la XIIIe Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CPLP.

La Biennale de la paix de Luanda marquera le 40e anniversaire de la Journée internationale de la paix.

João Lourenço a souligné que l'activité de la CPLP ne se limite pas aux questions économiques et a reconnu que l'organisation a pris des mesures importantes dans d'autres domaines de coopération, notamment dans la promotion de la langue portugaise, dans la concertation politique et sur le plan culturel.

Le président en exercice de la CPLP a estimé que la mobilité était décisive pour un plus grand rapprochement entre les peuples de l'organisation, en vue de la coopération économique, de l'enrichissement de la langue portugaise et d'un plus grand échange culturel et touristique.

Dans son discours, l'homme d'État angolais a exprimé la solidarité des États membres envers le peuple mozambicain, pour les souffrances causées par les actes de terrorisme, qui ont gravement touché la province de Cabo Delgado.

La rencontre d'aujourd'hui, a-t-il poursuivi, renforce la prise de conscience de la nécessité d'une coopération multilatérale, qui contribue à une réponse rapide aux défis présents et futurs et à une sortie de la grave crise systémique dans laquelle se trouve le monde.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X