Maroc: Appel à la mise en oeuvre des conventions de jumelage et de partenariat entre des collectivités territoriales marocaines et mauritaniennes

Rabat — L'Association Marocaine des Présidents des Conseils Communaux (AMPCC) et l'Association des Maires de Mauritanie (AMM) ont appelé à la mise en oeuvre des conventions de jumelage et de partenariat entre des collectivités territoriales marocaines et mauritaniennes.

A l'occasion de la visite effectuée, du 12 au 16 juillet à Nouakchott, par le président de l'AMPCC, Mohamed Boudra, les deux parties ont convenu de coordonner leurs efforts en vue d'exécuter leurs programmes de coopération.

La visite de M. Boudra dans la capitale mauritanienne intervient en application du protocole d'entente sur la coopération et le partenariat, signé le 16 juillet 2019 entre l'AMPCC et l'association des maires de Mauritanie et portant sur l'appui de la démocratie locale, de la décentralisation, de la gouvernance territoriale et du développement durable dans les deux pays.

Lors de cette visite, M. Boudra a été reçu par le premier ministre mauritanien, Mohamed Ould Bilal Messaoud, indique un communiqué de l'AMPCC.

A cette occasion, il s'est félicité du niveau de coopération entre l'AMPCC et l'association des maires de Mauritanie, ajoutant qu'il témoigne du souci constant des élus de veiller à consolider et à renforcer cette coopération pour être à la hauteur des aspirations des deux Chefs d'Etat et des liens fraternels et historiques unissant les deux peuples.

Les deux parties ont également insisté, lors de ces entretiens, sur l'importance de promouvoir davantage la coopération et le partenariat entre les collectivités territoriales marocaines et leurs homologues mauritaniennes et d'œuvrer pour leur développement et renforcement.

M. Boudra a été aussi reçu par le ministre mauritanien de l'Intérieur et de la Décentralisation, Mohamed Salem Ould Merzoug.

Cette entrevue a permis aux deux responsables de passer en revue les perspectives de coopération prometteuses entre les collectivités territoriales dans les deux pays, à la lumière de la volonté exprimée par les deux parties dans ledit protocole de coopération, en vue de renforcer le processus de la démocrate locale, de la décentralisation et de la gouvernance territoriale, outre l'échange et le transfert d'expériences et d'expertises, précise la même source.

Cette rencontre a été, en outre, l'occasion pour le ministre mauritanien de faire part de son appréciation de l'expérience marocaine dans le domaine du développement local et de saluer l'importance accordée par le président mauritanien au renforcement et à la promotion de la décentralisation.

Lors de cette visite, M. Bourdra, également président de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), a été reçu par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l'étranger, M. Ismail Ould Cheikh Ahmed.

L'entrevue a été l'occasion de mettre en avant le rôle que jouent les conseils locaux dans le renforcement des relations entre les deux peuples frères, à travers le renforcement du partenariat et de la coopération entre les différentes instances décentralisées, conformément à la volonté et aux orientations des deux chefs d'Etat, SM le Roi Mohammed VI et le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

L'accent a été aussi mis sur le rôle majeur joué par CGLU dans la promotion de la coopération entre les collectivités territoriales sur les plans régional, continental et international, au service des questions et défis liés au développement durable.

Les deux parties ont, par ailleurs, abordé le rôle que doivent jouer les collectivités territoriales dans les deux pays pour soutenir la demande de CGLU d'obtenir le statut de membre observateur au sein de l'ONU.

M. Boudra a, d'autre part, eu des entretiens avec le président du parti de l'Union pour la République (UPR), Sidi Mohamed Ould Taleb Amar, des membres du bureau de l'association des maires de Mauritanie et du bureau de l'association des maires de Nouakchott, ainsi qu'avec les présidents de certaines régions, conclut le communiqué.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X