Burkina Faso: Incendie au cabinet des frères Farama - Des dégâts et mille questions

18 Juillet 2021

D'importants dégâts ont été enregistrés.

Le cabinet des frères Prosper et Ambroise Farama, sis au quartier Ouaga 2000, était en flammes dans l'après-midi du samedi 17 juillet 2021.

Un incendie s'est déclaré au cabinet des frères Farama dans l'après-midi du samedi 17 juillet 2021. Le feu a été maîtrisé plusieurs heures après par les soldats du feu, mais surtout par le voisinage et des passants. Dans le bâtiment de type R+1, les flammes, selon un témoin ont ravagé une partie de la bibliothèque, la salle de réunion, des dossiers. Selon les témoignages, c'est aux environs de 16h30 que les riverains ont été alertés par les flammes s'élevant de la toiture du cabinet, sis au quartier Ouaga 2000. « J'étais chez mon oncle pour récupérer mon argent de vente de mouton. C'est ainsi qu'il m'a dit de venir l'aider à éteindre le feu, car c'est le bureau de son ami.

Lorsque nous sommes arrivés, il y avait coupure d'eau. Il a donc proposé de casser la porte afin de sauver le matériel. Ce que nous avons fait. Malheureusement, beaucoup de dossiers y ont brûlé », a expliqué le marchand de bétail, Ibrahim Compaoré. Alerté par le gestionnaire du cabinet à 16h 32, son frère cadet Felix Farama a dit être arrivé sur les lieux à 16h45. « N'ayant pas de moyens pour circonscrire le feu parce qu'il y avait coupure d'eau, a expliqué Felix Farama, nous avons essayé de sauver ce qu'on pouvait, mais le feu était fort à tel point qu'on n'a pas pu tenir. Un certain nombre de dossiers ont été sauvés, mais il y a beaucoup de dégâts matériels. La salle de réunion est entièrement partie en fumée », a déploré Me Ambroise Farama.

« A première vue, le feu a commencé dans la salle de réunion. Les dossiers qu'on y avait archivés ont malheureusement été consumés par le feu », a ajouté Felix Farama. Ne sachant pas comment maîtriser le feu, c'est avec impuissance que les riverains ont assisté au sinistre, a affirmé Felix Farama. S'agissant de l'origine de l'incendie, aucune information n'a été donnée. « Nous allons attendre que la police scientifique puisse faire son travail afin de situer la cause et l'origine de l'incendie », a déclaré Me Ambroise Farama. Toutefois, il a remercié l'ensemble des personnes ayant contribué à circonscrire les dégâts. « Je voudrais témoigner ma reconnaissance aux voisins aux parents et amis qui, dès qu'ils ont eu l'annonce, ont fait preuve d'un véritable soutien à notre égard », a insisté Me Ambroise Farama. De son côté, Me Prosper Farama n'a pas voulu se prononcer.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X