Afrique du Sud: Après les pillages, le temps est désormais à la solidarité

Des associations ont distribué gratuitement de la nourriture aux populations

En Afrique du Sud, des dons de nourriture et de biens de première nécessité ont mis en place tout ce week-end. La destruction de centaines de magasins et supermarchés dans la région du KwaZulu-Natal a mis la pression sur les populations les plus pauvres. Pendant quelques jours, il était difficile de trouver du pain ou à des prix bien supérieurs à la normale.

Devant le centre islamique, les voitures font la queue pour attraper du pain et des briques de lait. La communauté musulmane donne de la nourriture sans condition. Jusqu'à 60 000 pains ont été distribués par jour explique Abdul Razak Moosa, un organisateur. « Il y a beaucoup de demande, les gens ont été très touchés. Le pain est en rupture de stock à Durban et dans les environs donc on a fait venir du pain tous les jours par camion depuis Johannesburg. On a même fait venir un camion chargé de 32 000 pains depuis Port Elizabeth ».

Senzi Ndlovu est l'une des bénéficiaires, elle a fait 30 minutes de taxi depuis le township pour récupérer un colis. « La majorité des commerces sont fermés et on n'a pas d'argent. Déjà que l'on souffrait à cause du Covid, ces pillages viennent en rajouter ».

À l'aérodrome de Virginia, les pilotes privés se sont mobilisés pour transporter des biens de première nécessité. Jannine remplit sa voiture après avoir déchargé un avion venu de Johannesburg. « Des gens riches essaient de quitter Durban en affrétant des avions qui décollent depuis cet aéroport donc on a demandé aux pilotes qui font le voyage de ne pas revenir à vide et c'est comme ça qu'ils nous ont ramené des affaires », explique-t-elle.

Les distributions de nourriture ne devraient pas durer, un retour à la normale est prévue pour ce lundi.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X