Afrique: Télécoms - Un résultat net de 118,9 milliards FCFA en hausse de 32,2% du groupe Sonatel au premier semestre 2021

Le résultat net consolidé du groupe Sonatel a connu une augmentation de 29 milliards FCFA au terme du premier semestre 2021 comparativement au premier semestre 2020, selon le rapport d'activités établi durant cette période par les responsables du groupe.

Le rapport d'activités établi par les dirigeants du groupe met en effet en exergue un résultat net qui est passé de 89,9 milliards FCFA au 30 juin 2020 à 118,9 milliards FCFA au 30 juin 2021, soit une progression de 32,2%. Selon les responsables de Sonatel, cette hausse est tirée par la performance opérationnelle.

Concernant le chiffre d'affaires, il a progressé de 9,3% à 642 milliards FCFA contre 587,3 milliards FCFA au premier semestre 2020. La hausse, portée par tous les pays du cluster est tirée par la voix, la data mobile, Orange Money et le Broadband fixe.

L'activité du groupe Sonatel au niveau des différents pays de présence est disparate.

Au Sénégal, le groupe maintient une position commerciale forte avec une part de marché volume à 54,4% et l'atteinte de la barre des 10,95 millions de clients mobiles. Les dirigeants du groupe signalent par ailleurs l'amélioration de la rentabilité malgré la forte baisse des revenus Orange money en lien avec l'offensive de la concurrence, grâce à la performance enregistrée sur le prépayé mobile, le Broadband fixe et le Wholesale (notamment sur les prestations de Conseil avec le contrat SBIN et les services aux Centres de Services Partagés). Ils soulignent aussi le renforcement du déploiement de la fibre et de la 4G.

Malgré une situation politico-sécuritaire précaire, le Mali a réalisé une très belle performance financière et opérationnelle avec un parc d'abonnés au service mobile de 13 millions (+10,1%). « Cette évolution est le fruit d'une excellence opérationnelle autour du plan All 4G, la bonne progression du mobile money et le renforcement des recrutements à travers la campagne boost parc », notent la direction du groupe.

Elle souligne que le niveau d'investissement est resté soutenu et en lien avec les ambitions de génération de revenus et de rentabilité.

En Guinée, il a été notée le maintien d'une bonne performance financière et opérationnelle dans un contexte de durcissement de la réglementation et du renforcement de la pression fiscale avec l'instauration d'une nouvelle taxe sur le trafic On net. Cette performance est soutenue par la bonne dynamique commerciale et l'extension de la couverture réseau.

En Guinée-Bissau, il a été relevé une croissance soutenue de l'activité grâce au développement des usages (voix, data et Orange money) et une bonne dynamique commerciale sous l'effet catalyseur du projet ASAP.

Toujours dans ce pays, les responsables du groupe Sonatel annonce la reconquête du leadership sur la part de marché volume et le renforcement du leadership en valeur.

En Sierra Leone, poursuit la direction du groupe Sonatel, à la faveur d'une bonne dynamique commerciale (Mobile et Orange Money), combinée au report de mise en œuvre des décisions réglementaires de baisse du prix plancher sur la voix et des tarifs d'interconnexion nationale, Orange Sierra Leone (OSL) a réalisé des performances financières et opérationnelles exceptionnelles, avec un quasi doublement de l'Ebitdaal sur un an. OSL compte à ce jour plus de 3,3 millions d'abonnés mobile dont plus de 138 mille actifs sur la 4G.

L'Ebitdaal (EBITDA after Leases) qui remplace l'EBITDA ajusté (revenus avants intérêts, impôts et taxes et amortissements), a enregistré une hausse de 12%, se situant à 276,6 milliards FCFA contre 247 milliards FCFA au premier semestre 2020. Quant au Free Cash-Flow, il connait une hausse de 11% à 173,4 milliards FCFA contre 156,3 milliards FCFA au 30 juin 2020.

Les investissements du groupe Sonatel continuent toujours d'être importants, avec un niveau qui se situe à 103,2 milliards de FCFA contre 90,8 milliards de FCFA au 30 juin 2020 (+13,7%).

« Le groupe poursuivra son programme d'investissement dans le but de préparer nos réseaux et plateformes de services à écouler encore plus de trafic avec une excellente qualité de service mais aussi de déployer de nouvelles offres et innovations pour accélérer notre transformation en operateur multiservices », annoncent, entre autres projets en perspectives du second semestre 2021 les dirigeants de Sonatel.

Ils ajoutent la continuation de l'adaptation efficace aux mutations du marché mobile money pour faire face à l'agressivité de la concurrence tout en poursuivant les projets de diversification afin de développer de nouveaux relais de croissance, sans compter la poursuite des efforts de rationalisation des charges pour améliorer la croissance rentable.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X