Afrique: L'ONU veut renforcer la Minusma au Mali

19 Juillet 2021

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, recommande d'augmenter l'effectif des casques bleus de l'ONU déployés au Mali, afin d'être plus efficaces et plus mobiles.

Le secrétaire général de l'ONU réclame un déploiement additionnel de 2.069 personnels en uniforme au Mali, incluant 1.730 militaires et 339 policiers.

"Cette proposition vise à étendre, de manière intégrée, la portée et la mobilité des opérations de la Minusma, en tenant compte notamment de la sécurité du personnel, des capacités d'absorption de la Mission et de la nécessité de coupler des effectifs supplémentaires de troupes et de police avec une stratégie de stabilisation dans le centre" du pays, selon Antonio Guterres.

Regrets

Le renforcement des effectifs de la Minusma avait été demandé à la mi-juillet dans une résolution approuvée le 29 juin par le Conseil de sécurité qui renouvelait pour un an le mandat de la Minusma.

Pour sa part, l'ambassadeur français à l'ONU, Nicolas de Rivière, avait regretté qu'il n'y ait que 2.000 Casques bleus dans le centre du pays avec "trois hélicoptères mis à disposition une semaine sur deux".

Ce renforcementde la Minusma devrait inclure une dizaine d'hélicoptères.

"En 2019, le Conseil de sécurité a ajouté une deuxième priorité stratégique dans le mandat de la Minusma. Une décision nécessaire pour faire face aux menaces montantes contre les civils dans la région de Mopti. Mais cette décision a créé plus de tâches pour la Minusma sur le plan thématique mais également sur le plan géographique. Et le seuil de troupes n'avait pas changé depuis ce moment-là", explique Seán Smith, chercheur au sein du Center for civilians in conflict, le Civic, une ONG qui tente de prévenir et d'aider en cas de conflit.

Le coût de l'augmentation des effectifs de la mission de l'ONU au Mali est estimé à 182,9 millions de dollars sur un an.

Selon nos informations, c'est dans le centre du Mali, zone où le massacre des civils a été le plus important sur l'année 2020, que le gros des troupes serait déployé. L'on ignore aussi la date à laquelle le Conseil de sécurité va se prononcer sur cette demande d'augmentation du nombre de Casques bleus.

Rappelons que la Minusma est l'une des missions de paix de l'ONU les plus coûteuses et plus dangereuses au monde. Son effectif au Mali est estimé à 13.289 militaires et 1.920 policiers.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X