Sénégal: Présidence FSF - La rencontre entre les candidats et le comité de conciliation reportée à jeudi

Dakar — La rencontre devant réunir ce lundi les membres du comité mis en place pour la quête d'un consensus en perspective de l'assemblée générale élective à la Fédération sénégalaise de football (FSF) et les candidats à la présidence de l'instance dirigeante du football national a été reportée à jeudi, a appris l'APS.

"Une des têtes pensantes de ce comité de conciliation a des soucis de santé, donc il a été décidé de reporter la rencontre jusqu'à après la Tabaski, donc à jeudi", a-t-on précisé de source informée.

Les différents protagonistes, réunis la semaine dernière, avaient trouvé une série d'accords sur de nombreuses questions comme la composition du comité exécutif, qui va compter 33 membres, l'introduction de nouvelles personnalités dans la gestion du football national, la convocation d'une assemblée générale extraordinaire devant introduire la limitation des mandats à trois, entre autres.

Il reste à trouver un accord sur la personnalité devant conduire ce bureau consensuel.

Quatre dirigeants dont le président en exercice, Augustin Senghor, sont candidats à la présidence de la FSF dont l'élection est prévue le 7 août prochain.

Les trois autres candidats sont Saer Seck, vice-président de la FSF et patron de la Ligue professionnelle, Mbaye Diouf Dia, président de Mbour Petite Côte et Mady Touré, président de Génération Foot.

Le président de Mbour PC avait été battu par Me Augustin Senghor au deuxième tour de l'élection à la présidence de l'instance dirigeante du football sénégalais en août 2017.

Elu en 2009, Me Senghor avait été réélu en 2013 et 2017. Il occupe, depuis mars dernier, les fonctions de premier vice-président de la Confédération africaine de football (CAF).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X