Ethiopie: Début des visites aux membres des forces armées éthiopiennes détenus dans la région du Tigré

communiqué de presse

Genève — Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a commencé voilà quelques jours à rendre visite aux membres des forces armées éthiopiennes détenus dans la région du Tigré.

« Les visites aux détenus sont au cœur de notre mandat ; c'est aussi une fonction établie du CICR dans le pays. Nous sommes heureux d'étendre maintenant cette importante activité au Tigré », a déclaré Maria Soledad Rueda Garcia, cheffe des opérations du CICR en Éthiopie. « Comme ailleurs en Éthiopie, nos visites au Tigré ont d'abord pour objectifs la protection et la dignité des personnes détenues. Le dialogue bilatéral que nous poursuivons avec les autorités compétentes est d'une importance capitale pour ce travail. »

En 2020, le CICR a visité quelque 72 000 personnes privées de liberté dans plus de 50 lieux de détention à travers l'Éthiopie, apportant une assistance matérielle de base, facilitant l'accès à l'eau et aux équipements sanitaires, ainsi que les contacts entre les détenus et leurs familles. Le CICR a aussi fourni du matériel pour endiguer la propagation du COVID-19 dans les prisons.

Le CICR s'emploie dans le monde entier à veiller à ce que les détenus soient traités avec humanité. Il le fait par des visites régulières, en rencontrant les détenus pour surveiller leurs conditions de détention et la façon dont ils sont traités et amener des améliorations. Il discute confidentiellement de ses constatations avec les entités compétentes.

Le CICR est présent en Éthiopie depuis 1977. Outre son travail dans les lieux de détention, il vient en aide aux personnes présentant des handicaps physiques et apporte protection et assistance aux populations. Il travaille en étroite liaison avec la Croix-Rouge éthiopienne pour réunir les familles séparées par le conflit armé et d'autres situations de violence.

Des informations récentes sur les activités du CICR dans la région du Tigré sont disponibles ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X