Afrique de l'Ouest: Filière Coton - La Côte d'Ivoire, 2e pays producteur de la sous-région avec 550 000 tonnes

20 Juillet 2021

La filière coton se porte de mieux en mieux en Côte d'Ivoire. Pour la campagne 2020-2021, elle a réalisé un niveau de production jamais atteint, avec plus de 550 000 tonnes de coton graine, faisant ainsi de la Côte d'Ivoire le 2e pays producteur de coton de la sous-région après le Bénin (730000 tonnes), et devant le Burkina Faso (492600 tonnes) et le Mali (147200 tonnes).

Cette production est légèrement supérieure à celle de la campagne 2019-2020, au cours de laquelle la Côte d'Ivoire avait produit 490 423 tonnes.

Ces chiffres ont été révélés, le mercredi 14 juillet, au cours d'une assemblée générale ordinaire de l'Organisation interprofessionnelle agricole de la filière coton (Intercoton) de Côte d'Ivoire, tenue au siège du Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (Firca), à Angré 7e tranche. En présence de Soro Moussa, président du Conseil d'administration.

Pour le directeur exécutif de l'Intercoton de Côte d'Ivoire, Silué Siontiamma Jean-Baptiste, les conditions météorologiques favorables, ainsi qu'un prix au producteur reconduit à un niveau élevé, à savoir 300 Fcfa le kg, ont contribué à ce résultat encourageant. « C'est aussi et surtout le résultat de la bonne gouvernance de l'Intercoton », s'est-il félicité.

A l'occasion, l'assemblée générale ordinaire a approuvé les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2020, tels que présentés par les commissaires aux comptes. Lesquels comptes se soldent par un résultat positif de plus de 70 millions de Fcfa.

L'Assemblée générale ordinaire de l'Intercoton a également examiné et adopté l'ensemble des résolutions qui lui ont été proposées.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X