Algérie: Paiement des impôts par Internet - Signature d'une convention entre la DGI et la BEA

Alger — La Direction générale des impôts (DGI) a signé une convention avec la Banque extérieure d'Algérie (BEA) portant adhésion de l'administration fiscale au système d'acceptation de paiement en ligne par carte interbancaire (CIB), a indiqué le ministère des Finances dans un communiqué publié sur son site web.

La cérémonie de signature s'est déroulée mardi au siège du ministère, en présence de son Secrétaire général.

Cette convention s'inscrit dans le cadre du lancement du nouveau portail numérique de la DGI "Moussahama'tic" qui vise à élargir l'assiette fiscale et à contribuer à l'amélioration des relations entre l'administration et les contribuables, en simplifiant et en dématérialisant les procédures au profit des opérateurs économiques.

Il permettra notamment de faciliter les démarches administratives et de simplifier l'accomplissement des obligations fiscales des contribuables en leur permettant de déclarer et de payer leurs impôts et taxes en ligne.

Ainsi, les contribuables porteurs de carte CIB ou de la carte Edahabia ont la possibilité de payer leurs déclarations en accédant à leur espace privé sur le portail "Moussahama'tic", selon le communiqué mettant l'accent, dans ce cadre, sur la contribution et le soutien de la BEA, la SATIM et le GIE-Monétaire pour la mise en place de ce nouveau dispositif.

Dans un premier lieu, les services du portail seront implantés au niveau de deux sites pilotes : les directions de wilaya d'Oran Est et d'Oran Ouest.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X