Mauritanie: Les prières collectives de l'Aïd el-Kébir annulées pour cause de Covid-19

En Mauritanie, on célèbre ce mercredi l'Aïd el-Kébir. Mais il n'y aura pas de rassemblements publics cette année à Nouakchott et dans les villes de l'intérieur pour cause d'aggravation de la pandémie de Covid-19.

Le gouvernement mauritanien a ordonné l'annulation des prières collectives dans les mosquées. La décision a été prise après une réunion avec les guides religieux, qui ont marqué leur accord et appelé à la prière à domicile compte tenu de la situation sanitaire.

Ces dernières semaines, le pays a enregistré une forte augmentation des cas de contamination. Plusieurs membres du gouvernement, dont le ministre de la Santé et son collègue des Affaires islamiques, ont longuement rencontré, dimanche après-midi, les membres de l'association des oulémas pour leur exposer la situation sanitaire.

« Nous savions déjà, à notre niveau, que la pandémie était devenue grave, vu le nombre de malades révélés pratiquement chaque jour. Évidemment, ceci interpelle tout le monde. Nous avons bien compris les explications fournies par les ministres des Affaires islamiques et de la Santé », a déclaré à l'issue de la réunion le président de l'association des oulémas, Cheikh Salah.

Le flux des malades constaté ces derniers temps dans les hôpitaux engendre une forte pression sur la réserve d'oxygène. Mais le ministre de la Santé, Sidi Zahaf, se veut rassurant. « L'augmentation du nombre de patients, nous a conduit à renforcer les capacités de tous les hôpitaux en matière d'oxygène. Ceci nous permettra de sécuriser l'accueil des malades », a-t-il expliqué.

Freiner la pandémie passe surtout par la prévention. Une campagne de sensibilisation autour des gestes barrières, particulièrement le port du masque, a été organisée lundi dans tout le pays par le ministère de la Santé.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X