Mali: Assimi Goïta victime d'une tentative d'assassinat

21 Juillet 2021

Alors la communauté musulmane célébrait l'Aid-El-Kebir, un drame a été évité de justesse du côté du Mali. Le président de la transition, le colonel Assimi Goïta est passé tout près d'un assassinat dans la mosquée où il célébrait l'évènement.

Encore un énième fait qui devait plonger le Mali dans une crise très profonde. Le colonel Assimi Goïta a été victime d'une tentative d'assassinat ce mardi 20 juillet, jour célébrant l'Aid-El-Kebir, communément appelé « tabaski ». C'est une agression au couteau que ses hommes auront maitrisé de justesse dont on déplore malheureusement un blessé transporté d'urgence vers le centre médicalisé le plus proche pour des soins appropriés.

Comment comprendre un tel acte quand on connait le climat politique et social qui y règne en ce moment et qui aurait plongé le Mali dans une crise sans précédent. Avec les coups d'état successifs depuis l'éviction d'Ibrahim Boubacar Kéita, le pays vit dans l'instabilité. Ce nouveau coup d'état raté montre à suffisance l'équilibre précaire en matière de paix qui peut s'embraser à n'importe quel moment.

Les raisons de cette tentative d'assassinat ne sont pas encore connues. Quoi qu'il en soit, Goïta et compagnie doivent hâter le pas pour la transition au pouvoir civil car leur présence à la tête du Mali n'est pas vue d'un très bon œil.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X