Madagascar: Développement agricole - Une nouvelle antenne du FDA à Mahajanga

Dans le cadre du Programme Rindra financé par le 11e FED, le projet Fandroso apporte un appui institutionnel au Fonds de développement agricole, FDA, sous tutelle du ministère de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche (AEP). Le but est de faciliter l'accès aux services agricoles et d'œuvrer à la modernisation de l'agriculture pour élargir sa couverture sur le territoire national et soutenir son corps exécutif.

C'est dans cette optique qu'une nouvelle antenne du FDA a été installée dans la région Boeny, vendredi matin. La cérémonie officielle s'est déroulée devant le siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Mahajanga be. Le FDA a pour objet de recevoir et d'administrer les ressources destinées à faciliter l'accès des producteurs aux services agricoles. Ainsi, ils pourront accroître leurs productions afin d'améliorer leur productivité et leurs revenus. « L'accroissement durable de la productivité, de la production et des revenus des producteurs des secteurs de l'AEP sur l'ensemble du territoire national, est son objectif global. Ses cibles sont constituées par l'ensemble de la population et il s'apparente à un appui budgétaire sectoriel », explique le représentant de l'Union Européenne, Macheils Olivier.

Sept nouvelles antennes régionales, sous l'appellation de FDA régionaux, ont été mises en place dans les régions Itasy, Bongolava, Betsiboka, Sofia, Boeny, Diana et Sava depuis 2020, pour que chaque région sans exception puisse disposer d'une antenne régionale du FDA. Les activités ont été inaugurées par la mise en place des équipes régionales, puis les nouveaux FDAR ont été lancés.

Les autorités locales dirigées par le préfet de Mahajanga, Lahinaina Fitiavana Ravelomahay, le directeur du cabinet du ministère de tutelle, Lovatiana Gontare Ramaroson et le secrétaire général, Tilahy Désiré Gabriel Andrianaranintsoa, ainsi que le représentant de l'Union Européenne, Macheils Olivier, étaient présents à cet événement.

« Nous adressons nos remerciements à l'UE sur la confiance accordée à l'État malagasy en finançant ce projet. L'amélioration des conditions de vie et le développement des activités des bénéficiaires sera contrastée à travers ce projet et il impactera aussi le développement de l'avenir du pays», souligne le directeur de cabinet du MAE.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X