Togo: Ambiance de partage

La célébration de la fête de Tabaski avec nos concitoyens musulmans a été célébrée ce 20 juillet. Quatre terrains ont accueilli les adeptes de Mohamed pour la prière : le stade municipal qui a servi pour lieu principal de prière, le terrain du lycée Nassablé de Dapaong, du CEG Dapaong vill et du centre de l'orphelinat Franck -Arabe.

Sur le stade municipal, c'est El Hadj DOUTI Ousmane, Adjoint à l'Imam de la mosquée centrale de Dapaong qui a présidé la prière, le serment et l'immolation de la bête qui donne accès aux fidèles de relayer l'immolation des moutons dans leurs familles respectives.

Pour le président de la communauté musulmane de la région des Savane, El Hadj MONDO Ibrahim, la célébration de la fête de Tabaski est une recommandation rituel de Allah ; une recommandation qui s'ajoute aux autres qui obligent l'adepte au respect. Pour la circonstance, ils ont imploré la grâce d'Allah pour le Togo, sa population et ses dirigeants surtout avec la pandémie qui menace. L'officiant de la prière a exhorté le partage, car l'islam, dit-il et une religion d'amour.

Respectant ce principe, Azia MINTOUMBA Abiba, a, à son domicile reçu environ cinq cent petits enfants (mendiants comme pauvres), et ceci avant 11h ; elle reconnait la main de Allah sur le Togo et sa famille ; elle dit s'intéresser plus aux enfants car ceux-ci sont innocents, surtout pour les pauvres et mendiants qui n'ont personne et qui devraient aussi fêter comme les autres enfants. Elle a offert un kit de plat bien composé à chacun de ces enfants.

Il faut signaler que les autorités de la ville de Dapaong, avec à leur tête, le préfet de Tône, ont assisté à la prière sur le terrain municipal de Dapaong.

Sur les quatre sites de prières, les éléments du Groupe Premiers Secours (GPS), une organisation nationale islamique de sécurité a veillé pour le respect des mesures barrière contre la COVID 19, groupe renforcé par les agents de sécurité pour l'encadrement.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X