Ile Maurice: La Compagnie nationale de transport lance un nouveau service de transport public

communiqué de presse

Dans le cadre de sa stratégie pour l'amélioration du service client tout en assurant sa viabilité financière, la Compagnie nationale de transport (CNT) opèrera désormais un nouveau service de transport public innovant, s'appuyant sur des minibus de 15 places, équipés d'un système de localisation et de caméra de tableau de bord, en vue de répondre de manière efficace, soutenable et économique aux problèmes de lignes non rentables.

Dans un premier temps, ces minibus transporteront les passagers des lignes St Hubert - Curepipe, et Carreau Acacia - Rose Belle.

Le ministre du Transport routier et du Métro léger, ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration régionale et du Commerce international, M. Alan Ganoo, a présidé au lancement de ce nouveau service, ce matin au Rose Belle Traffic Centre. Etaient aussi présents le ministre des Services financiers et de la Bonne Gouvernance, M. Mahen Kumar Seeruttun ; le ministre de l'Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, M. Stephan Toussaint ; le ministre des Infrastructures nationale et du Développement communautaire, M. Mahendranuth Sharma Hurreeram; et d'autres personnalités.

Selon M. Ganoo, il est impératif de poursuivre la modernisation du réseau d'autobus public et d'apporter des innovations car le pays compte plus de 450 000 passagers. Le ministre a expliqué que d'ici la fin de l'année, 10 autres minibus viendront s'ajouter au quatre désormais en service, et qu'un budget de Rs 75 millions a été octroyé à la CNT pour l'achat d'une vingtaine d'autobus.

Evoquant les problèmes financiers rencontrés par les opérateurs d'autobus dus aux conséquences de la pandémie de COVID-19, M. Ganoo a indiqué que le secteur a connu une baisse de 20% de revenu, y compris au sein de la CNT qui est pourtant l'un des plus grands opérateurs d'autobus dans le pays avec quelque 544 autobus. Le ministre a, en outre, précisé qu'environ 30 % des lignes desservies par la CNT ne sont pas commercialement rentables d'où la mise en œuvre du nouveau service de minibus de la CNT, au coût de Rs 4,5 millions, qui viendra minimiser le déficit sur ces lignes.

Soulignant que le secteur du transport est dynamique et complexe, il a rappelé que le gouvernement met en place actuellement un système de transport intégré qui comprend aussi le métro. Il a rappelé que le projet de métro léger, qui a vu le nombre de ses utilisateurs doubler depuis l'entrée en opération de la ligne Rose-Hill-Quatre Bornes, s'étendra dans d'autres régions à travers l'ile. « Le gouvernement demeure attentif aux besoins de la population », a-t-il dit.

Pour leur part, les ministres Seeruttun et Hurreeram ont tous deux salué l'initiative de la CNT qui apporte des réponses concrètes aux problèmes de longue date des habitants des circonscriptions 11 et 12 pour des services de transport publics fiables, en toute sécurité et à l'heure. Tandis que M. Seeruttun a parlé de l'engagement du gouvernement à travailler pour le confort et la sécurité de la population à travers l'amélioration et la modernisation des infrastructures et services, M. Hurreeram a appelé la population à travailler avec le gouvernement afin de poursuivre la modernisation et le développement du pays. Quant à M. Toussaint, il a remercié toutes les parties prenantes qui ont collaboré pour trouver une solution soutenable et économique aux problèmes de transport. Il a invité les futurs passagers à respecter les mesures préventives contre la COVID-19.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X