Congo-Kinshasa: Félix Tshisekedi et Sassou Nguesso au rendez-vous - Monsengwo décoré, Ambongo interpelle les dirigeants !

Après l'accueil de son corps dans un linceul à l'aéroport International de N'djili, la messe organisée dans la soirée du même jour d'arrivée en la Cathédrale Notre Dame du Congo et puis, les hommages aussi bien populaires qu'Officiels rendus hier, mardi 20 juillet 2021, au Palais du Peuple, c'est aujourd'hui le vrai moment où ces adieux difficiles négocient leur dernier virage.

Le corps du Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, 81 ans, devra donc être inhumé. A l'agenda, le protocole prévoit encore une messe d'une courte durée qui, normalement, permettrait aux autorités ecclésiastiques de procéder à toutes les cérémonies de mise dans le caveau, conformément aux us du droit canonique. Une place avait été préparée, à cet effet.

Bien avant lui, les Corps des Cardinaux Etsou et Joseph Malula vont également être exhumés et honorés via un léger déplacement des premiers lieux où étaient érigées leurs sépultures vers le nouveau site. Ainsi, les trois Cardinaux, ceux qui sont déjà décédés, à l'exception évidemment du Cardinal Ambongo encore en vie, seront placés côte-à-côte, selon le nouveau dispositif décidé par le Clergé Catholique avec la bénédiction, certes, de Sa Sainteté le Pape François qui, depuis Rome, au Vatican, a, lui aussi, rendu hommage au tout dernier d'entre eux : Laurent Monsengwo Pasinya.

Décoré à titre posthume

Félix Tshisekedi était là. C'est qui a procédé à la décoration. Devant des milliers des congolais, des invités de marque dont le Président Denis Sassou Nguesso et tant d'autres visiteurs, venus du monde entier, le tout nouveau Chef de l'Etat congolais, a honoré à sa juste valeur la mémoire du Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya. A cela, il faudrait également ajouter le discours mémorable d'hommages au Cardinal Laurent Monsengwo, prononcé par le Président de l'Assemblée Nationale, Christophe Mboso N'Kodia Pwanga.

Interpellation

"La meilleure façon d'honorer la mémoire de ce personnage, c'est de s'engager résolument pour que les richesses immenses dont Dieu a doté notre pays servent réellement au bien de nos populations et non à un petit groupe de privilégiés. On ne peut rendre hommage à la mémoire du Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya si on laisse la population croupir dans la misère, alors que les gouvernants vivent dans l'opulence et l'impunité».

Tels sont les bouts des phrases tirées du message du Cardinal Ambongo Besungu, Archevêque Métropolitain de Kinshasa, enregistrés lors de son intervention hier, mardi 20 juillet 2021, en marge des hommages organisés au Palais du Peuple en mémoire de Laurent Monsengwo Pasinya, Cardinal Emerite, décédé le 11 juillet 2021 à Versailles, en France, où il avait été évacué, quelques jours seulement auparavant, pour des soins dont il n'a même pas réussi à en retenir son souffle de vie.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X