Gabon: Les balances de commerce - Sources de fraude chez les commerçants

21 Juillet 2021

Le panier de la ménagère de nouveau touché par la manipulation frauduleuse des balances de commerce . Soit 90٪ des balances présentes sur l'ensemble du territoire national gabonais seraient non conformes à la réglementation en vigueur contre 10٪ qui le seraient.

C'est au cours d'une enquête menée par les agents de l'Agence Gabonaise de Normalisation (AGANOR) que la lumière a été faite. Cette enquête, menée sur l'année précédente (2020) dans cinq (5) des neuf (9) provinces du pays démontre que sur un échantillon de 7594 balances commerciales (pour la vente des denrées alimentaires) testées, juste 10٪ de ces balances, seraient admissibles pour une utilisation commerciale. « Ces situations impactent très lourdement le panier de la ménagère et contribuent à la cherté de la vie au Gabon », affirme Abdu Razzaq Guy Kambo, Directeur général de Aganor, dans un communiqué rendu public le 16 juillet dernier.

Aussi, durant la même enquête, les agents de l'AGANOR ont aussi démontré que les vendeurs de matériaux de construction, utilisent des objets de mesure (godet, sacs... ) dont les poids ne seraient pas vérifiés, ce, sachant que l'unité de mesure légale est le kilomètre.

Notons que pour ces actes, les contrevenants s'exposent à une amende allant jusqu'à 3 millions de francs et à une peine d'emprisonnement de deux (2) ans maximum.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X