Cameroun: Développement local - Communion fraternelle à Ngoyla

Le ministre Joseph LE, élite de la région de l'Est, a rencontré les populations de cet arrondissement du Haut-Nyong, lundi dernier.

Accueil enthousiaste et chaleureux à Ngoyla, arrondissement du département du Haut-Nyong, région de l'Est. Le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Joseph LE et digne fils de la région du Soleil levant venu parler de développement local a été reçu en grande pompe en compagnie d'Armand Djodom, secrétaire d'État chargé des Routes au ministère des Travaux publics, lundi dernier à travers chants et danses traditionnels des populations.

Les fils et filles de cette localité, ainsi que les forces vives de la région se sont donné rendez-vous dans la salle des délibérations de la commune de Ngoyla dans le cadre des rencontres fraternelles et familiales initiées en 2018 par le ministre LE. Une dynamique d'échanges pleine de franchise, aux allures d'arbre à palabres avec en toile de fond le développement socio-économique de l'arrondissement de Ngoyla.

« L'objectif premier de ces rencontres fraternelles familiales est de nous retrouver avec nos parents, échanger avec eux et de les écouter surtout pour savoir ce qu'ils pensent par rapport à ce qui est fait par le gouvernement, les forces vives et les populations locales. Ceci afin de mettre tout cela en synergie de telle sorte qu'il y ait un véritable décollage », a souligné le Minfopra.

A l'occasion, les populations n'ont pas fait la fine bouche devant la dynamique en marche, égrénant au passage un chapelet de doléances qui permettront à coup sûr d'améliorer leurs conditions de vie. A savoir, l'enclavement des routes, la santé, l'alimentation en eau potable et en énergie. Reconnaissantes pour ce qui a déjà été réalisé, elles ont salué unanimement les efforts consentis par le chef de l'état pour la course vers l'émergence à 2035. Avec en prime, les infrastructures routières engagées par le gouvernement dans cet arrondissement pour faciliter la circulation des populations et des biens.

Quelques réalisations ont d'ailleurs été énoncées par Armand Djodom, à l'instar de la construction d'un dalot triple à l'entrée de Ngoyla d'un montant de plus de 80 millions de F et de la construction d'un pont définitif sur la rivière Lessogone long de 12 mètres linéaires sur le tronçon Lomié-Ngoyla, d'un montant de plus de 130 millions de F. Et ce n'est pas tout. De nombreux projets sont en cours de réalisation. La route frontalière au Congo n'étant pas en reste.

Les jeunes n'étant pas en marge de ce moment de communion, ont saisi l'opportunité pour exprimer leur reconnaissance pour l'indéniable attachement et attention particulière accordés à l'arrondissement de Ngoyla par le gouvernement. « Cette reconnaissance s'étend aux actions palpables et manifestes que vous entreprenez pour l'élévation de notre Ngoyla natal », a déclaré Emelda Njonbot, porte-parole de l'Association des élèves et étudiants ressortissants de l'arrondissement de Ngoyla à l'endroit du ministre LE.

Afin de maintenir l'unité et la paix dans cette localité, des dissidences qui grippaient la cohésion entre frères ont été aussitôt étouffées. « Quand nous arrivons dans une localité, nous trouvons souvent des divergences qu'il faut gommer afin que tout le monde regarde dans la même direction et parle le même langage. Car, étant unis, nous restons forts », a conclu le Minfopra. A ce moment empli de convivialité, Joseph LE a reçu les attributs et autres cadeaux traditionnels, symboles d'unité, de paix et de prospérité. Une motion de soutien au chef de l'Etat a été rédigée pour la reconnaissance de toutes les actions entreprises pour le bien-être des populations .

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X