Congo-Kinshasa: Psaumes - Sur ces ossements titre phare de l'album ?

A moins d'une semaine de la sortie de l'opus le 16 juillet, ce morceau est celui de tous les quatorze qu'il compte, qui a une fréquence d'écoute plus importante sur YouTube, passant de 36 764 d'écoutes en début d'après-midi à 38 948 en début de soirée le 20 juillet.

La version audio est pour l'heure la seule disponible de l'album du couple Athom's et Nadège Mbuma, hormis le clip de Bakosala eloko te sorti, il y a deux mois, soit le 20 mai. Et les titres sont explorés un à un à une fréquence. Les mélomanes, pas exclusivement chrétiens, se sont quasiment rués sur l'album. Ils n'avaient pas à se faire prier pour se mettre à l'écoute de Psaumes. Tous les titres ont déjà dépassé la barre de 5 000 écoutes en moins d'une semaine, c'est dire combien l'album était attendu.

Mis en haleine par la vidéo de Bakosala eloko te qui s'approche des 1 500 000 vues, les mélomanes écoutent l'album passant d'un titre à un autre mais avec une préférence pour Sur ces ossements. Le psaume, quoiqu'il en soit en français, a volé la vedette aux divers autres en lingala. Du reste, la force de Gael, déjà du vivant d'Alain Moloto, c'était de parvenir à réunir francophones et lingalaphones à chaque fois.

On l'a vu d'ailleurs aux funérailles de l'initiateur du groupe où les shégués, enfant de rue de Kinshsa, étaient nombreux à reprendre en chœur tout le répertoire qu'importait la langue. La profondeur des messages délivrés et la prose du feu Alain Moloto trouve toujours preneur encore aujourd'hui. Il semble qu'Athom's et Nadège soient pourvus du même don en plus de leurs sublimes voix, les intonations particulières de celle d'Athom's empreintes de mélancolie fait un bel effet. Il parvient à plaire à l'oreille et à toucher l'âme en même temps.

Evidemment, Bakosala eloko te reste en tête de file, mais Sur ces ossements, un fervent appel à l'action du Saint Esprit s'affirme plutôt comme le plus apprécié depuis la sortie de tous les Psaumes. « Sur ces ossements souffle ton esprit » est le refrain de ce morceau qui emballe. Sans doute inspirée du passage biblique (Ezéchiel 37) sur les ossements desséchés, c'est à croire que cette instante prière adressée à l'Eternel est en plein exaucement.

Dans l'ordre de préférence de ses titres dont certains approchent déjà les 20 000 écoutes il y a Nayemba ngolu, Emmanuel est là, Devant l'agneau et Le ciel est clair qui ont déjà franchi ce cap. Les autres, à savoir Benga nga Yahweh, Nkembo alléluia, Nyonso ebonguani, Yeshoua Masshia, Pona nionso oy'osala, Touché et Mon appui ne vont sûrement pas tarder à y parvenir d'ici les heures à venir.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X