Cote d'Ivoire: Mosquée Nour Islam de Yopougon/L'imam Yacoub Diarrassouba aux fidèles - «Que les candidats au Hadj prennent l'exemple sur le Prophète Ibrahim»

21 Juillet 2021

A l'instar des musulmans du monde entier, ceux de la Côte d'Ivoire ont célébré le 20 juillet, l'Aïd-el-Kébir ou la fête de Tabaski. Cette fête en souvenir du sacrifice du Prophète Ibrahim a été l'occasion pour les fidèles musulmans de la mosquée Nour Islam de Yopougon-Ananeraie de se retrouver pour la grande prière.

C'était l'occasion pour Yacoub Diarrassouba, imam principal de cette mosquée, de se prononcer sur l'une des situations qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans aujourd'hui. A savoir, la suspension du pèlerinage en terre sainte du fait du Covid-19.

A cet effet, il a invité les fidèles à prendre exemple sur le Prophète Ibrahim. « Ibrahim avait plus de 90 ans et Dieu lui a demandé d'immoler son seul fils. Ce n'était pas facile pour lui et son épouse. Mais ils l'ont accepté puisque c'est Dieu qui le leur a demandé. Quand Dieu t'éprouve, il faut accepter l'épreuve. Cette situation est une épreuve de Dieu, il faut l'accepter », a-t-il conseillé.

A la fin de la prière, Coulibaly Amadou, 3e adjoint au maire de Sinématiali, a exprimé sa satisfaction. « J'ai été très heureux du thème de son prêche cette année. Beaucoup de nos parents candidats au hadj 2020 et 2021 étaient découragés. À travers cette prédication, je comprends que nous devons toujours avoir la foi en Dieu. Avec la foi, nous pouvons atteindre tous nos objectifs ici-bas et dans l'au-delà », a-t-il affirmé.

Avant d'ajouter : « l'Islam, c'est la soumission totale à Allah. Le fils d'Abraham a accepté d'être sacrifié par amour pour Allah et le Seigneur a vu qu'il avait foi en lui. Il a alors envoyé le mouton parce qu'il a vu que le Prophète Abraham et son fils avaient foi en lui. Je demande à tous les jeunes d'avoir foi en Allah parce que sans lui, on ne peut rien faire. »

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X