Afrique: Innovation - Les chercheurs édifiés sur la recommandation de l'Unesco

Le conseiller à l'enseignement supérieur, le Pr Bonaventure Mengho, a ouvert le 21 juillet l'atelier de sensibilisation et d'appropriation technique du projet sur « le renforcement des systèmes de science, de technologie et de l'innovation (STI) pour le développement durable en Afrique ».

L'objectif est de faciliter la sensibilisation et la compréhension du projet par les membres du groupe consultatif et les autres membres de la communauté scientifique du Congo et préparer les ressources humaines disponibles à la rédaction du rapport préliminaire.

L'atelier vise à apporter une meilleure appropriation du projet sur la taskforce du groupe consultatif sur la gestion des outils nécessaires au renseignement de la recommandation sur la recherche scientifique. Cette recommandation a été adoptée en 2017 par plusieurs Etats membres de l'Unesco.

Elle renforce la science tout en veillant à garantir d'autres intérêts notamment l'utilisation pacifique des connaissances et autres bienfaits de la science peut produire.

En effet, le projet sur « le renforcement des systèmes de science, de technologie et de l'innovation (STI) pour le développement durable en Afrique » a été initié par l'Unesco, financé par l'Agence suédoise de développement internationale.

Durant deux jours, les experts scientifiques bénéficieront des enseignements sur la présentation de la recommandation et l'outil de monitoring des profils de science, technologie et de l'innovation ; le rappel sur le processus de nomination et de mise en place du groupe consultatif et du point focal.

L'expert à l'Unesco, Richard Bouka explique que la rencontre consiste à donner l'information de la vulgarisation de la recommandation de la direction générale de l'Unesco aux chercheurs.

Selon lui, l'activité permet de construire un écosystème scientifique qui intègre les sciences exactes naturelles et les sciences humaines et sociales. « L'Unesco veut accompagner les pays à construire les écosystèmes solides qui prennent en compte la situation des chercheurs et aussi des structures installées pour développer la recherche scientifique », a-t-il indiqué.

A l'ouverture des travaux, le conseiller à l'enseignement supérieur, le Pr Bonaventure Mengho a demandé aux experts de réfléchir de façon objective sur le développement durable afin de satisfaire les attentes.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X