Congo-Brazzaville: Marine marchande - Le ministre de tutelle échange avec le personnel sur les problématiques de la structure

En séjour de travail dans la ville côtière, le ministre des Transports, de l'Aviation civile et de la Marine marchande, Jean-Marc Thystere Tchicaya a échangé le 15 juillet avec l'ensemble des agents de la marine marchande. Il était accompagné du directeur général de cette entité, Christian Armel Nkou.

Pour le ministre, cette visite fait partie d'un programme plus vaste et global puisque celle-ci a débuté par la visite des administrations et structures sous tutelles, notamment le port autonome de Pointe-Noire, le chemin de fer Congo-océan(CFCO) et la marine marchande.

La marine marchande, poursuit-il, est une administration extrêmement importante pour son ministère. Certes, ce département a plusieurs défis majeurs mais, il joue un rôle très capital pour l'économie nationale en ce qui touche aux mers et aux océans. L'économie de cette administration repose également sur l'offshore pétrolier, sur le terminal pétrolier et la surveillance du port de Pointe-Noire. Il s'agit pour la marine marchande de se mettre au niveau des standards internationaux conformément à certain nombre des conventions ratifiées par la République du Congo.

«J'ai eu l'occasion d'échanger avec le directeur général de la marine marchande. Ce dernier a fait une présentation détaillée des enjeux, des défis à relever et les pistes de solution à mettre en œuvre en vue de relever quelques challenges dans ce secteur. En plus du directeur général, j'ai également échangé avec d'autres responsables de cette entité et les partenaires sociaux. Ces derniers m'ont fait passer des messages qui seront analysés au moment opportun avec le directeur général afin de voir les mesures qui seront apportées au volet social pour le bien-être des agents » a déclaré Jean-Marc Thystere Tchicaya.

Présentant cette administration au ministre, le directeur général de la marine marchande a énumeré quelques problèmes d'ordre économique, structurel, logistique et autres qui empêchent le fonctionnement normal de cette administration. Parmi ces problèmes, il a cité, entre autres, 34 postes vacants au sein de cette administration occasionnés par des départs à la retraite des agents.

C'est la visite du siège de la marine marchande et de quelques zodiaques qui a marqué le clou de cette ronde.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X