Algérie: Naqd - Il y a un siècle le héros rifain Abdelkrim el Khattabi faisait son entrée dans l'histoire

Alger — La revue Naqd, spécialisée dans les questions sociales, a consacré un hors-série au centenaire de la bataille historique d'Anoual au cours de laquelle le résistant maghrébin Abd-el-krim el Khattabi (originaire du Rif) a mis en déroute l'Armée espagnole.

"Le 21 juillet 1921 un certain Mohammed ben Abdelkrim el Khattabi, mettait en déroute la grande armée coloniale espagnole dirigée par le général Sylvestre. Ce fut le sentiment d'un désastre dans les milieux militaires et politiques espagnols, et la gloire dans le Rif marocain où un héros à la stature internationale faisait son entrée dans l'histoire par la grande porte," peut on lire dans les colonnes de la Revue Naqd.

Le mouvement de résistance de Mohamed ben Abd-el-Krim représente, au premier quart du XXe siècle, selon cette source, "le couronnement des mouvements antérieurs de résistance à l'occupation étrangère". Il n'est pas seulement une lutte contre l'envahisseur "chrétien" comme les mouvements précédents, mais il les dépasse en quelque sorte car c'est aussi une lutte contre l'exploitation des richesses du pays par les Européens et une pensée qui, par-dessus l'idée de tribu, incorpore l'idée de "nation".

Il espérait, selon cet article, que le mouvement s'étendrait aux autres régions qui finiront, elles aussi, par se soulever contre l'occupation étrangère.

Le mouvement de libération lancé par l'émir était perçu comme un danger pour la présence française non seulement au Maroc, mais aussi dans toute l'Afrique du Nord car, pour lui, l'indépendance du Maroc était indissociable de l'indépendance de deux autres pays du Maghreb, la Tunisie et l'Algérie.

L'année "1921 est pour nous une date repère, et Mohammed Ben Abd el Krim el Khattabi un témoin majeur dans la lutte de libération des peuples sous domination coloniale", a conclu cette source.

Mohamed Abdelkrim el Khatabi, résistant maghrébin, originaire du Rif (nord du Maroc), est né vers 1882 à Ajdir, dans la tribu des Ait Ouarighel. Le héros de la bataille d'Anoual organisait, à partir de 1925, la résistance à l'occupation française. Contraint à l'exil, en 1926, Abdelkrim el Khattabi passera la fin de sa vie en Egypte où il meurt en 1963. Sa dépouille repose toujours dans le carré réservé aux héros arabes au Caire, car les autorités du Royaume marocain refusent qu'elle soit rapatriée dans son Rif natal.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X