Cote d'Ivoire: Couture - Pathé'o distille son savoir-faire à Ouragahio

21 Juillet 2021

Le styliste Pathé'O a parrainé le 17 juillet, la 3e promotion de l'Association des couturiers professionnels de Ouragahio (Acpo). La salle des fêtes de cette localité qui a accueilli la cérémonie a refusé du monde.

Les membres de l'association ont, à cette occasion, présenté leurs savoir-faire aux populations et aux autorités administratives présentes. Pathé'O a procédé à la remise des diplômes de fin formation aux cinq membres qui constituent la troisième promotion de l'Acpo. Il a noté avec intérêt que ces cinq membres sont exclusivement des femmes.

Il a prodigué de nombreux conseils à ses filleules et à tous les couturiers présents. Pathé'O a salué la forte présence des femmes dans le métier de la couture à Ouragahio.

Pour lui, c'est un signe d'espoir pour la corporation. « Les femmes sont plus patientes et plus endurantes. Des qualités qui constituent les bases du succès dans ce métier », a-t-il soutenu.

Le passage du styliste dans cette ville a été aussi marqué par une "master class" qu'il a animée devant une trentaine de couturiers locaux. « Comment réussir dans le business de la mode ? », est le thème développé par l'orateur au cours de ce moment d'apprentissage.

Il faut noter que l'illustre invité a achevé son passage dans cette ville par la remise de matériel et de lots divers à l'association.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X