Cote d'Ivoire: Rencontre entre Gbagbo et Alassane Ouattara - Un pas important vers la réconciliation

Rencontre entre Laurent Gbagbo et le chef du RDR Alassane Dramane Ouattara le 18 octobre 2007 - President Gbagbo meets RDR (opposition) chair Ouattara (aka ADO)

Abidjan — " Le président ivoirien Alassane Ouattara recevra son prédécesseur Laurent Gbagbo le 27 juillet au palais présidentiel ", a déclaré le porte-parole du gouvernement ivoirien, Amadou Coulibaly, lors d'une conférence de presse diffusée sur plusieurs chaînes de télévision du continent.

" C'est un geste fort que ces deux hommes, ennemis farouches d'hier, envoient non seulement à la communauté nationale, mais aussi à la communauté internationale ", a commenté à l'Agence Fides le père Donald Zagore, prêtre ivoirien de la Société des missions africaines. "Cette annonce a été accueillie avec une grande émotion, c'est un pas important vers la réconciliation tant souhaitée par le peuple ivoirien qui a soif de réconciliation."

Toutefois, explique le missionnaire, il faut rester prudent compte tenu de l'histoire tragique du pays. "C'est certes une étape importante, mais loin de sceller définitivement la réconciliation. L'ensemble de la population a confiance dans le fait que ces acteurs majeurs de la vie politique ivoirienne iront plus loin, en embrassant ensemble les valeurs qui constituent une véritable et authentique réconciliation. Le chemin vers la démocratisation de notre pays reste un chemin dangereux et difficile".

"Le mercredi 21 juillet 2021, la population ivoirienne a manifesté lors d'une simple marche pacifique pour dire non à la cherté de la vie", a conclu le père Zagore, "pour demander aux autorités d'enquêter sur la souffrance d'un peuple de plus en plus étouffé dans sa misère". Une crise déclenchée par l'inflation excessive des prix des produits de première nécessité, qui rend la vie des gens encore plus précaire".

Le 10 juillet, Gbagbo rencontre un autre ancien président et ancien rival, Henri Konan Bédié, avec lequel ils expriment leur volonté de lancer "un projet de réconciliation" et soulignent "l'urgence d'œuvrer au retour d'une paix définitive et durable en Côte d'Ivoire".

La rencontre avec M. Ouattara sera la première depuis le scrutin présidentiel de 2010, suivi de violences post-électorales liées aux résultats contestés.

Gbagbo, président du pays depuis 2000, a été arrêté en avril 2011 après des mois de violences déclenchées par son refus de reconnaître Ouattara comme vainqueur. L'ancien président est rentré chez lui en juin après son acquittement devant la Cour pénale internationale. (voir Agence Fides 11/6/2021).

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Agenzia Fides

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X