Afrique: Bien-être - Bella Bella au service de la beauté

À l'occasion de l'ouverture de sa nouvelle boutique de produits cosmétiques dans la capitale, Liana Rajaobelina Rakotondrahova a mis en lumière la qualité de son service d'accueil qui utilise les nouvelles technologies. Dans la grande ville d'Antananarivo où fleurissent à tout bout de champ des magasins et des commerces, le problème le plus récurrent est la qualité de l'accueil de la clientèle.

Pour résoudre ce souci, Bella Bella boutique a choisi d'intégrer à son service, les nouvelles technologies. « Chez nous, chaque vendeuse est équipée d'une tablette interactive qui lui permet d'accéder en temps réel à l'ensemble des produits, mais aussi à la quantité dont nous disposons dans notre entrepôt de stockage », nous fait savoir Liana Rajaobelina, gérante d'une boutique de produits de beauté qui vient d'ouvrir ses portes hier, 21 juillet 2021. Elle a également expliqué qu'avec ce système, chaque acheteur pourra se faire une idée exacte du coût de son achat avant de passer à la caisse. Ce système semble ravir les premières clientes de la boutique. « Le service est agréable. Tout le monde est souriant et la livraison de nos commandes se fait dans les meilleurs délais», témoigne Fara.

Les produits locaux. Outre le service d'accueil, Bella Bella mise également sur la variété des produits proposés. La boutique, en plus des nombreux cosmétiques européens bien connus, collabore avec des fabricants locaux. Ainsi, on y trouve plusieurs produits de beauté fabriqués par des sociétés malgaches. Cependant, il ne faut pas croire qu'on y vend tout et n'importe quoi, une charte de qualité est exigée pour tous les fournisseurs afin de n'offrir que des produits sûrs aux consommateurs.

Cette nouvelle adresse beauté a adopté le système des cartes de fidélité, déjà très en vogue au niveau des restaurants à Madagascar. En plus de cela, quelques offres promotionnelles y sont proposées durant cette période de lancement.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X