Cameroun: Octroi de crédit aux fonctionnaires - Le Minesup et la BICEC signent un accord

Ce partenariat public- privé scellé ce 16 juillet va permettre aux personnels de ce ministère de bénéficier de prêts à des conditions avantageuses.

Jacques Fame Ndongo, ministre d'Etat, ministre de l'Enseignement supérieur (Minesup) et Outman Roqdi, directeur général de la Banque internationale du Cameroun pour l'épargne et le crédit (Bicec) ont signé le 16 juillet dernier un protocole d'accord fixant le cadre juridique d'octroi des crédits à des conditions préférentielles aux personnels enseignants et non enseignants du Minesup et des universités d'Etat.

La cérémonie avait lieu dans les locaux de ce département ministériel en présence de tout le staff dirigeant de Bicec Cameroun et des responsables des universités camerounaises. « Ce protocole d'accord constitue une éloquente illustration du partenariat public-privé... Ce n'est rien d'autre qu'un outil de facilitation et d'accompagnement des personnes exerçant au Minesup et dans les universités d'Etat désireuses de bénéficier des crédits à court et à moyen termes en vue de l'achat des biens d'équipement, ou des moyens de transport ou encore l'acquisition d'un immeuble bâti ou non bâti », va expliquer le Pr. Jacques Fame Ndongo.

Ces facilités ont en effet pour objectif de participer à l'amélioration des conditions de vie des fonctionnaires par ailleurs clientèle privilégiée de la Bicec, via le financement des investissements immobiliers et des besoins ponctuels de trésorerie. « Notre démarche est guidée par une volonté commune à savoir le bien-être des fonctionnaires. Toutes nos équipes ne ménageront aucun effort pour la réussite de ce projet et le développement d'autres projets au profit de ces populations », a indiqué le DG de la Bicec.

Concrètement, pour bénéficier de ce partenariat, il faudra être un agent public du Minesup, avoir un compte domicilié à la Bicec. Les potentiels bénéficiaires ne doivent pas avoir plus de 59 ans à l'échéance du prêt. Pour ce qui est des maîtres de conférences et des professeurs titulaires d'universités, cet âge est fixé à 64 ans. Lesdits crédits couvrent une pé- riode sept ans pour le court et moyen terme et 15 ans pour le long terme.

« Le taux d'endettement maximal du potentiel bénéficiaire est fixé à 40%. Ces crédits sont accordés en fonction de la capacité d'endettement et de remboursement de l'emprunteur, tel que prescrit par les textes en vigueur. La seule exigence de la Bicec dans ce partenariat, qui va dans un premier temps s'étendre sur deux ans, est que le Minesup produise la liste des personnes habilitées à délivrer une attestation de virement irrévocable, document qui donnera accès au crédit .

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X