Togo: Avoir un jeune Dangote dans la commune Golfe 1, Gomado en rêve

Plus qu'un devoir, le développement de la commune Golfe 1 est cet objectif primordial fixé par le Maire Gomado Gbloèkpo Koamy Joseph qui a organisé ce mercredi 21 juillet 2021 au Centre communautaire de Bè, une rencontre d'échanges avec les autres acteurs de développement qui sont chef canton, des chefs quartiers, responsables de Comité de développement de quartier et les jeunes de la communauté.

Cette rencontre organisée pour débattre sur les projets phares, a porté sur 6 points à savoir : la pré-collecte des ordures, projet jeune millionnaire faire, l'insécurité dans la commune, réhabilitation des latrines publiques, Mobilisation communautaire, sensibilisation sur le recensement national.

Abordant le sujet de la pré-collecte des ordures au prime abord, le maire après sondage sur le terrain a soulevé quelques failles dans la mission des entreprises de collecte des ordures, qui n'ont pas su se mettre en collaboration avec les chefs quartiers et le CDQ afin que la population soit sensibilisée dans les bonnes normes. Toutefois pour un début le maire souligne que "c'est toujours difficile", ceci dit, des solutions idoines seront dégagées pour y remédier à ce vice.

Ainsi pour mettre la jeunesse en confiance, le projet phare dénommé "Jeune Millionnaire" qui se veut un petit Dangoté communal c'est à dire "un jeune milliardaire communal, l'élu local appelle la jeunesse à se mobiliser et invite d'ores et déjà la population à adhérer à ce projet qui est aperçu comme source d'emploi pour la jeunesse.

Pour un développement sain et durable, il est nécessaire d'aborder le sujet concernant les problèmes d'insécurité entre autres le cambriolage, les attaques, la création de Ghettos, certes la commune vit au quotidien cette triste réalité.

« Nous avons demandé le soutien du gouvernement pour la réhabilitation d'une douzaine de latrines publiques dans notre communauté » a précisé l'élu local , donc il faut faire une évaluation des travaux qui sont en cours actuellement. Et pour une bonne gestion des latrines dans l'avenir, le maire a proposé la mise en place d'une structure d'antan qui était chargée de la gestion des latrines (LATRICOM).

Ces quatre points ont plus impacté la rencontre, d'ailleurs ont suscité une vague de réactions de la part des participants qui n'ont pas manqué de soulever des problèmes et de faire des suggestions pouvant contribuer au développement de la commune.

Les deux derniers points dits cruciaux, "Mobilisation communautaire" et "sensibilisation sur le recensement national" n'ont été touché que du doigt.

Cependant le maire compte sur la participation active des 395.310 habitants qui représentent d'un côté une ressource humaine pour le développement communal.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X