Guinée: Comment se porte le prisonnier politique Bogola Haba ? « Très mal » (Me Béavogui)

22 Juillet 2021

Comment se porte le prisonnier politique Bogola Haba ? « Très mal » (Me Béavogui)

Mercredi 22 juillet était évacué en urgence au CHU d'Ignace Deen, l'opposant Kéamou Bogola Haba opéré deux fois du cœur et dont l'état de santé se complique davantage depuis son interpellation le 14 juillet et son inculpation après 48h de garde à vue à la DPJ.

Conscient de l'etat de santé de ce dernier, Me Salif Béavogui appelle de tous ses vœux à la mise en liberté sous condition, de son client.

«Monsieur Haba est malade. Il est opéré du cœur deux fois et a été vivement recommandé qu'il ne soit pas dans un milieu restreint. Son état de santé ne lui permet pas d'être en détention. Il est entré en prison malade», laisse entendre l'avocat visiblement préoccupé.

Insistant sur les faits, Me Salifou Beavogui précise« qu'il (Bogola Haba) est arrivé à l'hôpital avec une tension très élevée », en lien avec ses traumatismes cardiaques post-opératoires.

Et l'avocat d'enchaîner les mises au points «même vendredi, avant qu'il soit placé sous mandat de dépôt, les médecins avaient vivement recommandé qu'il continue ses examens le lundi. Malheureusement le lundi il n'a pas pu aller à l'hopital, le mardi aussi. C'est aujourd'hui seulement qu'il est parti à l'urgence », s'apitoie Me Béavogui pour qui, la vie de Kéamou Bogola Haba serait réellement en danger.

Pour des « raisons médicales" quatre membres de l'UFDG viennent quant à eux de bénéficier d'une liberté conditionnelle. Un acte dont se réjouit l'ambassade des États-Unis en Guinée avant de déplorer par ailleurs l'arrestation de Kéamou Bogola Haba et le maintien en détention de plusieurs autres opposants.

Le #Patriote

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X