Afrique: Tokyo 2021 - Des Sud-Africains positifs malgré une défaite face au Japon et le Covid

Olympics.

L'équipe masculine de football d'Afrique du Sud s'est inclinée 1-0 face à celle du Japon, ce 22 juillet 2021 à Tokyo, pour son premier match aux Jeux olympiques. Des JO que les Sud-Africains n'ont pas pu préparer sereinement, suite à des cas de Covid-19 dans leur délégation.

Ces derniers jours, la délégation sud-africaine aux Jeux olympiques de Tokyo 2021 ne s'est pas distinguée comme elle l'espérait. Le coach de son équipe de rugby à 7 a été testé positif au Covid-19, tout comme deux joueurs (Thabiso Monyane et Kamohelo Mahlatsi) et un membre du staff de l'équipe masculine de football (les Amaglug-glug). Résultats ? Un vent d'inquiétude au Japon avant la cérémonie d'ouverture de ces JO, et des Amaglug-glug placés en quarantaine.

Pas étonnant dans ces conditions que la sélection sud-africaine se soit inclinée 1-0 face à son homologue japonaise, ce 22 juillet, dans le groupe A du tournoi olympique. « Nous ne pouvons pas invoquer ça comme excuse, affirme pourtant son capitaine, le défenseur Repo Malepe. Comme vous avez pu le voir, les gars ont tout donné sur le terrain face au Japon, en dépit des circonstances. Moi, je pense que nous avons été performants, malgré tout ».

Un sentiment partagé par le milieu de terrain Thabo Cele : « Nous nous sommes bien battus. Ce n'était pas un match facile. Le Japon a une bonne équipe. Nous avons tout essayé. Je vois en tout cas des points positifs dans cette rencontre. »

« Cette situation est tout sauf naturelle »

Le sélectionneur sud-africain David Notoane relativise également ce revers qui est pourtant préjudiciable pour la suite de la compétition. « Au vu des circonstances, je suis fier de mes joueurs, lance-t-il. Ils ont travaillé dur. J'avais dit que ce serait un combat face aux Japonais et ça a été un sacré combat face à une équipe très bien préparée ».

Pour la prochaine rencontre, face à une équipe de France qui a perdu 4-1 face au Mexique, David Notoane espère que le climat autour de son équipe sera moins pesant. « Cette situation est vraiment tout sauf naturelle, regrette-t-il. Vous êtes tout le temps dans votre logement. Vous ne pouvez que manger, dormir et vous entraîner. Vous êtes isolé. Mais aujourd'hui nous avons vu du sport avec des contacts. De plus, nous sommes testés quotidiennement. Donc j'espère que les joueurs auront désormais l'opportunité de sortir un peu. Ils ont besoin de s'aérer davantage l'esprit ».

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X