Afrique de l'Ouest: Force Barkhane au Sahel - Le général Marc Conruyt fait ses adieux au président du Faso

22 Juillet 2021

Le commandant de la Force Barkhane, le général Marc Conruyt, est en fin de mission. Il est allé faire ses adieux au Président du Faso le mercredi 21 juillet 2021 à Kosyam.

Le commandant de la Force Barkhane, le général Marc Conruyt, termine son mandat dans une semaine. Le mercredi 21 juillet 2021, il est allé dire au revoir au chef de l'Etat, Roch Marc Christian Kaboré, à Ouagadougou. A sa sortie d'audience, le général français a indiqué qu'il a toujours été reçu en audience par le Président du Faso avec beaucoup d'amitié et de sympathie. Il a aussi relevé que durant sa mission, il a pu partager « beaucoup de choses » sur la situation sécuritaire au Sahel.

De ce fait, a-t-il expliqué, il était normal qu'il vienne dire au revoir au président du Faso et lui faire le compte-rendu de la fin de sa mission. « Il a existé de grandes coopérations entre la Force Barkhane et les Forces armées burkinabè. Pendant toute cette année, nous avons mené beaucoup d'opérations en commun », s'est réjoui le général Conruyt.

De son avis, la plupart des opérations Barkhane ont été menées dans le cadre de l'accompagnement aux combats. « Les opérations étaient conduites par les unités barkhane et celle de la Force conjointe du G5 Sahel, composée de Maliens, de Nigériens, de Burkinabè et de Tchadiens », a-t-il précisé.

Le général Marc Conruyt a par ailleurs soutenu avoir été témoin des expériences qui montrent la forte intégration entre la force Barkhane et celle du G5 Sahel. Pour lui, cette collaboration a permis d'obtenir des résultats importants sur les adversaires. Le commandant de Barkhane a en outre relevé que ces 12 derniers mois, les forces armées du Sahel continuent de monter en gamme.

« Elles sont aujourd'hui capables de s'opposer et de porter des coups aux groupes terroristes », a-t-il confié. Toutefois, il a souligné la nécessité que le successeur de Barkhane, la Task force Takuba, continue à accompagner les forces armées sahéliennes dans cette perspective.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X