Congo-Brazzaville: Mongala - Un haut magistrat impliqué dans la maffia

Le cerveau moteur de cette maffia politico-financière est le magistrat Noël Botakile.

Selon les élus de cette province, à savoir les députés et les sénateurs, qui ont été récemment reçus par la ministre d'État, ministre de la Justice, Rose Mutombo Kiese, en compagnie de son vice-ministre Amato Bayusire, cet haut cadre de la justice a réussi à paralyser toute la province qui économiquement est asphyxiée aujourd'hui parce que toutes les recettes perçues par cette maffia coordonnée par un haut magistrat en la personne de Noël Botakile échappe à la province.

Selon le député, Léon Mundule qui conduisait la délégation auprès de la ministre d'Éta, ministre de la Justice, cette situation a créé une insécurité terrible au niveau de la province de la Mongala à telle enseigne que cette province est en situation de crise de fonctionnement et même à l'arrêt. "C'est pourquoi après avoir sensibilisé d'autres autorités nationales, nous sommes venus échanger au mieux sensibiliser la ministre d'État, ministre de la Justice pour demander son implication, l'implication de son ministère à cette question surtout qu'il y a un haut magistrat qui est impliqué dans cette déstabilisation et dans cette situation de prédation de toute une partie de la République, a-t-il déclaré. Avant de préciser: "Nous avons remarqué que Mme la ministre d'État était très réceptive et les échanges se sont bien déroulés. Nous espérons qu'avec son implication et de celle du gouvernement, elle va faire de son mieux pour que la province de la Mongala puisse redémarrer".

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X