Congo-Brazzaville: Ituri - Huit officiers de l'armée et un de la police aux arrêts

Ces officiers sont accusés de « détournement des fonds alloués aux opérations militaires » pendant la période d'état de siège.

Huit officiers de la 32e région militaire et un de la police nationale sont aux arrêts depuis le 21 juillet à la prison centrale de Bunia dans la province de l'Ituri. Selon le média en ligne Sept sur sept.cd, qui cite le porte-parole de l'Inspection générale des Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc), le major Gerry Gbelo, ces officiers militaires et de la police sont accusés d'avoir détourné des fonds publics destinés à l'armée pour l'accomplissement de sa mission en cette période de l'état de siège.

Parmi ces officiers, note la source, il y a deux colonels, quatre lieutenants-colonels, un major, un capitaine et un commissaire supérieur de la police. Ce dernier, précise ce média, est l'assistant du vice-gouverneur policier de l'Ituri. A en croire le major Gerry Gbelo cité par le média en ligne, l'équipe d'inspecteurs militaires a retrouvé des preuves de malversation et détournement des fonds, lors de l'audit effectué au sein de la commission d'achat mise en place en cette période de l'état de siège à la 32e région militaire. «Après contrôle et vérification de l'authenticité des documents référentiels des fonds et certaines pièces justificatives, il s'est avéré des anomalies, preuves de malversation et de détournement avérés », a déclaré le porte-parole de l'inspection générale des Fardc, dans un communiqué de presse publié le 22 juillet 2021.

Selon cette source, l'inspecteur général de l'armée congolaise, le général Amisi Kumba Gabriel, a ordonné que ces officiers supérieurs de l'armée soient mis à la disposition de la justice. « Et pour mettre fin à toutes ces pratiques d'antivaleurs qui ternissent l'image de notre armée et dénotent le manque du patriotisme dans le chef de certains chefs militaires, les auteurs de ce détournement à la 32e région militaire sur ordre de l'inspecteur général des Fardc, le général d'armée Amisi Kumba Gabriel, sont mis à la disposition de la justice à l'auditorat militaire de Bunia et mis en prison pour répondre de leurs actes », a-t-il précisé. Il est rappelé que cette délégation des inspecteurs, en séjour dans la province de l'Ituri depuis le 18 juillet, poursuit sa mission avant l'étape de Goma dans la province du Nord-Kivu.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X