Afrique de l'Ouest: Sahel - L'état-major des armées françaises annonce la mort de deux cadres du groupe terroriste EIGS

Les forces de l'opération Barkhane disent avoir abattu deux hommes la nuit dernière au sud de Menaka, au Mali : Issa Al Saharoui, présenté comme homme de confiance de l'émir de l'État islamique au Grand Sahara.

L'autre responsable de l'EIGS que l'opération Barkhane dit avoir abattu est Abou Abderrahmane Al Saharaoui, dont le rôle au sein de l'organisation aurait été de faire appliquer la charia, en prononçant notamment des condamnations à mort.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X