Congo-Brazzaville: Education - 109.772 candidats prennent part au BEPC 2021

Le taux de participation au Brevet d'études du premier cycle (BEPC), qui débutera le 27 juillet, est en hausse de 26% comparativement à l'année dernière, a indiqué le président du jury, Serges Loukaka, lors d'une rencontre entre le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'Alphabétisation, Jean-Luc Mouthou et les membres du jury.

« Cette année au BEPC, il y a 104.549 candidats officiels, 5223 candidats libres soit un total de 109.772 candidats qui seront répartis en 422 centres dont la Chine, Luanda et le Cabinda », a indiqué le président du jury, Serges Loukaka.

Brazzaville présente le plus grand nombre de candidats notamment 42129 tandis que Pointe-Noire en compte 33 758, Bouenza (6279 candidats), Cuvette (3600 candidats), Cuvette-ouest (880 candidats), Lekoumou (806 candidats), Likouala (2154 candidats), Niari (5170 candidats), Kouilou (1270 candidats), Plateaux (2715 candidats), Pool (4271 candidats), Sangha (1450 candidats).

Aux membres du jury, le ministre Jean-Luc Mouthou a réitéré la nécessité de faire du BEPC une réussite en étant disciplinés notamment en matière de surveillance. « Il ne faut pas servir de relais pour faciliter la fraude », a-t-il rappelé. Dans le cadre de la lutte contre la fraude, le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'Alphabétisation a indiqué que les cadenas intelligents utilisés au baccalauréat serviront également au BEPC.

Pour sortir les sujets des malles en vue de lancer les épreuves, ces cadenas intelligents seront activés et désactivés depuis le ministère à Brazzaville où une salle a été équipée. Au cas où la malle ne s'ouvrirait pas, depuis le ministère du fait des complications de la technologie, un code sera envoyé via le téléphone du membre du jury concerné afin de débloquer la situation.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X