Sénégal: Thiès - Au Champ de courses, les moutons ont été bien écoulés cette année (responsables éleveurs)

Thiès — Les moutons ont été bien écoulés cette année pour la fête de la Tabaski, au point de vente du champ des courses de Thiès, à la différence de l'année dernière, où un nombre record d'invendus avait été enregistré, ont indiqué les responsables des lieux.

"Les moutons ont été bien écoulés. Les gens ont tardé à acheter, pensant que la situation de l'année dernière allait se reproduire, et leur permettre d'acheter au prix qu'ils veulent, mais personne n'est dans les secrets de Dieu", a dit à l'APS, Thierno Sow, délégué du point de vente moutons du Champ de courses.

L'année dernière, la région de Thiès où 158.780 moutons avaient été enregistrés pour la Tabaski, avait recensé 13.800 têtes invendues après la fête, selon le chef du service régional de l'élevage le Dr Astou Fall.

Thierno Sow indique que les clients ont fini par se ruer sur les bêtes, qui "se sont un peu renchéris". Mais, malgré le fait qu"ils ont bien acheté", certains moutons n'ont pas trouvé preneurs, déclare-t-il.

"Les ventes se sont poursuivis hier soir et continuent aujourd'hui encore", a-t-il relevé, notant que des éleveurs domestiques viennent acheter des agneaux pour la prochaine fête.

Pour lui, la situation de cette année s'explique par le fait que "les gens n'ont pas beaucoup d'argent et voulaient des moutons à bas prix". Les invendus se comptent surtout parmi les gros moutons, mais les béliers de taille moyenne sont tous écoulés, selon lui.

Les vendeurs avaient amené moins de 100 à 200 moutons, a dit le sexagénaire, avant d'ajouter : "là-bas il y a quelqu'un à qui il reste 30 têtes, là 25, et un autre 40".

"Moi qui vous parle j'ai des moutons à 50 à 60.000 francs", a dit M. Sow, qui s'était rendu au Fouta et à Bambèye pour chercher des moutons et les revendre à Thiès.

En ce moment, la quasi-totalité des éleveurs venus d'autres localités, sont retournés chez eux, l'essentiel de ceux qui sont sur place, environ une centaine, résident à Thiès.

Le nombre d'occupants de ce point de vente en période d'avant fête est difficile à évaluer, certains d'entre eux ne détenant pas de laisser-passer, document n'était plus exigé d'ailleurs, a noté Thierno Sow, qui indique n'avoir pas encore effectué le décompte des invendus.

Le secrétaire général du point de vente, Cheikh Omar Dème, confirme les bonnes affaires des éleveurs cette année, parlant quant à lui, d'une centaine de moutons restants, soit selon lui, environ "3 à 4%" d'invendus.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X