Togo: Il faut diffuser des images choc

22 Juillet 2021

Professeur agrégé de chirurgie viscérale, David Dosseh est l'un des médecins togolais les plus ouvertement engagés pour l'alternance politique.

Souvent critique à l'égard du pouvoir, notamment dans la gestion du système de santé, il lui arrive de rejoindre le gouvernement s'agissant des grandes causes nationales.

C'est ce qu'il vient de faire en soutenant le ministre de la Sécurité, Damehame Yark.

Ce dernier a fustigé le comportement des automobilistes, responsables de 3.815 accidents sur les routes au premier semestre qui ont fait 316 morts.

'C'est inquiétant et là je rejoins le ministre de la sécurité. Il faut interpeler la conscience des gens qui parfois sont imprudents', a-t-il déclaré jeudi.

Il faut une prise de conscience. Et pour le Pr Dosseh, il faut diffuser des images qui choquent, des images de blessés qui font mal.

'Il faut mettre la population devant la réalité', estime le médecin.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X