Sénégal: Angers condamné à verser 450 000 euros à Cheikh Ndoye

Cheikh Ndoye gagne sa bataille contre Angers. Ce jeudi, le club de Ligue 1 a été condamné à verser 450 000 euros à l'attaquant sénégalais.

Cheikh Ndoye se frotte les mains. Il sort gagnant du litige qui l'opposait au SCO depuis deux ans. Actuel joueur du Red Star, le Sénégalais a vu le conseil de prud'hommes lui donner raison en condamnant Angers à lui verser 450 000 euros.

Les problèmes entre Ndoye et son ancien club date de 2019. Blessé en mars de cette année après avoir été convoqué en sélection sénégalaise, le joueur de 35 ans a vu les dirigeants du SCO lui refuser la réintégration au groupe pro après son retour de blessure. Or, Cheikh Ndoye avait, quelques mois avant sa blessure, paraphé une prolongation devant prendre effet à l'été 2019, jusqu'en 2021.

Alors que son client est sorti vainqueur, l'avocat du Sénégalais n'est toutefois pas satisfait, vu qu'il réclamait 3 millions d'euros. Il ne compte donc pas s'arrêter là et va faire appel.

« On est satisfait sur le principe de base, mais pas sur les effets qui sont tirés sur la situation. Le conseil de prud'hommes ne tire pas les conséquences légales sur sa propre décision. C'est la raison pour laquelle nous allons faire appel de la décision », a-t-il déclaré à Ouest-France.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X