Seychelles: La découverte d'un insecte oblige les Seychelles à fermer l'aéroport de fret - L'analyse ne révèle aucun danger.

Une analyse préliminaire effectuée sur deux insectes capturés dans la zone de fret de l'aéroport international des Seychelles mardi indique qu'il s'agit de grillons de brousse et non de criquets comme on le pensait.

Les grillons de brousse ne sont pas considérés comme un danger pour les Seychelles, mais les autorités ont fermé la zone de fret pour effectuer des tests.

Le directeur général de l'Agence nationale de biosécurité (NBA), Marc Naiken, a déclaré lors d'une conférence de presse que "les deux insectes ont été interceptés à bord d'un avion de la Turkish Airlines en provenance de Turquie et arrivant aux Seychelles le mardi 20 juillet vers 11 h 05".

"Alors que les documents étaient vérifiés par les agents de la NBA, un agent d'Air Seychelles a découvert et attrapé un insecte qui sautait sur une boîte de pastèque. L'insecte ressemblait à un criquet", a déclaré Naiken.

Un autre insecte similaire vu en train de voler dans le terminal de fret a également été attrapé et placé dans un conteneur pour l'empêcher de s'échapper.

"L'autorité sanitaire a été prévenue et il a été décidé de désinsectiser toute la zone pour s'assurer qu'aucun autre insecte qui aurait pu s'introduire dans la zone de fret ne s'échappe. Une zone tampon a également été fumigée", poursuit M. Naiken.

Air Seychelles a informé toutes les compagnies aériennes que la zone de fret était fermée et qu'il n'y aurait plus de déchargement de fret ce jour-là.

Naiken a expliqué que le lendemain matin, des agents se sont rendus dans la zone de fret à 6h00 pour vérifier s'il y avait encore des insectes. Après une inspection approfondie, les marchandises périssables ont été libérées.

Le vol transportait des marchandises pour cinq importateurs qui apportaient 32 variétés de fruits et légumes aux Seychelles, un archipel situé dans l'ouest de l'océan Indien. Parmi les marchandises se trouvait de la viande de porc.

"Une fois l'insecte capturé, notre personnel a commencé à travailler pour l'identifier de manière préliminaire, ce qui était nécessaire pour nous aider à connaître les risques qu'il aurait pu poser s'il s'était échappé", a déclaré M. Naiken.

Il a souligné que, d'après les informations recueillies, les résultats ont montré que les insectes étaient deux grillons des buissons mâles, une créature qui n'est pas dangereuse.

"Ce type d'insecte se nourrit d'autres insectes ainsi que d'herbe tendre. Il vit dans la région méditerranéenne. Nous allons envoyer un échantillon à nos partenaires régionaux pour effectuer une analyse de confirmation", a déclaré M. Naiken.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X